RMC

"On est les premiers à le tester": coup d'envoi du Bac nouvelle formule

Place aux spécialités du Bac pour plus de 500.000 élèves de terminale, les premiers à passer l'épreuve sous sa nouvelle formule avec ce mercredi, les épreuves des spécialités choisies en début d'année.

Coup d'envoi ce mercredi de l'édition 2022 du baccalauréat. Jusqu'à vendredi, plus de 500.000 élèves de terminale vont être évalués sur leurs deux matières de spécialité choisies en début d'année. Ces examens sont inédits puisqu'ils sont issus de la réforme Blanquer, mais n'ont jamais pu avoir lieu à cause de la crise sanitaire. En 2020 et 2021, les épreuves communes avaient été remplacées par le contrôle continu.

Un examen inédit, qui alimente encore plus le stress des candidats. Mais à l'heure des dernières révisions, Naïla, est plutôt confiante: "Aujourd'hui je passe la SVT et jeudi les maths. Il y a toujours un petit stress mais normalement ça devrait aller parce qu'on s'est quand même bien entraîné", assure-t-elle à RMC.

"On est un peu les cobayes"

Ce n'est pas le cas de son amie Feryel, qui stresse à l'idée de passer des épreuves totalement inédites, qui compteront pour un tiers de la note finale: "On est un peu les cobayes. On ne sait pas trop à quoi s'attendre, on sera les premiers à le tester, donc si on rate, on sera les premiers aussi", craint-elle.

Même anxiété et même flou pour les enseignants comme Laurent Bayly, représentant du SNES en Guadeloupe. Qui espère une certaine indulgence de la part des correcteurs: "C'est un peu la règle du jeu lorsqu'on essuie une réforme. On s'attend à ce qu'il y ait un peu de bienveillance dans la correction parce qu'on peut être surpris par la formulation de certains sujets". Après ces deux épreuves de spécialité, resteront l'examen de philosophie et celui du Grand Oral au mois de juin.

Marie Régnier (avec G.D.)