RMC

Parcoursup, saison 2: tout ce qu'il faut savoir pour les inscriptions

Parcoursup, saison 2: tout ce qu'il faut savoir pour les inscriptions

Parcoursup, saison 2: tout ce qu'il faut savoir pour les inscriptions - RMC

La plateforme d'admission post-bac, inaugurée l'an dernier, a connu quelques modifications pour réduire l'attente et le stress des candidats. Présentation.

Parcoursup, c'est reparti! Les lycéens en classe de Terminale peuvent s'inscrire dès ce mardi sur la plateforme d'enseignement supérieur. Et la plateforme d'orientation post-bac a connu quelques modifications, vivement critiquées l'an dernier: plus besoin de classer ses voeux par ordre de préférence, par exemple. Autre changement, les élèves auront désormais jusqu’au 3 avril pour finaliser leurs voeux. En 2018, cette étape était fixée au 31 mars.

Ils peuvent s'inscrire sur la plateforme à partir du 22 janvier, jusqu'au 14 mars. Ils doivent entrer une adresse électronique qui leur permettra de recevoir des informations tout au long de la procédure, ainsi qu'un identifiant figurant sur les bulletins de notes. 

A partir du 15 mars, plus possible de modifier les voeux mais les candidats ont jusqu'au 3 avril pour finaliser leurs dossiers avec les éléments demandés par les formations, et confirmer leurs voeux. 

La date de la fin de la procédure principale a aussi est modifiée : elle est désormais fixée au 19 juillet 2019, contre le 5 septembre en 2018, ce qui avait eu pour cause de laisser un certain nombre d’élève sans formation. Les réponses commenceront à tomber, au fil de l'eau, à partir du 15 mai et seront suspendues pendant les épreuves écrites du bac du 17 au 24 juin. La phase complémentaire, ouverte aux candidats qui n'ont essuyé que des refus ou qui changent de voeux, est elle ouverte du 25 juin au 14 septembre. Des entretiens individuels dès la mi-mai seront proposés aux déçus pour les aider à définir un nouveau projet d'orientation.

Mais si désormais les écoles ou les universités rendront leur verdict plus tôt, du coté des lycéens aussi, il faudra se montre plus réactif pour donner une réponse. A partir du 20 mai, les jeunes n'auront que trois jours pour accepter ou refuser la formation contre une semaine l'année dernière.

Autre nouveauté, cette fois destinée a réduire le stress des jeunes!: chaque formation portera le rang d’attente du dernier accepté. Cela doit permettre au candidat de se rassurer, en estimant ses chances d’être pris en fonction de sa place.

Enfin, pour rassurer les lycéens, des étudiants, "ambassadeurs" pour chaque formation, pourront leur adresser des conseils.

Romain Poisot avec Xavier Allain