RMC

En arrêt maladie longue durée, son assureur finit par prendre en charge son crédit immobilier

Depuis plus d'un an, Aline tente de se faire rembourser son crédit immobilier par son assurance comme stipulé dans son contrat. Mais son assureur Axa s'est refusé jusqu'ici. Avant l'intervention de RMC s'engage pour vous.

Aline est en arrêt maladie suite à une dépression, un burn-out. Au lieu de son salaire, depuis un an et demi, elle ne touche plus que 340 euros d’indemnités. Avec son mari, ils peinent à rembourser leurs crédits immobiliers. Pourtant ces prêts sont assurés par AXA, et leur contrat prévoit qu’en cas de longue maladie, leurs mensualités seront en partie prises en charge.

Aline constitue son dossier en janvier, et quand elle nous contacte près d’un an après, rien n’a bougé: "C'est au quotidien qu'on a besoin de cette aide. On a besoin de cette assurance, ils nous prélèvent tous les mois depuis 2012 et le jour où on a besoin de quelque chose, on ne peut pas compter dessus, je ne vois pas pourquoi on la souscrit. Je ne dis pas qu'on n'espère plus mais on se demande si on est bien entendu", déplorait Aline il y a une semaine.

"Dysfonctionnements en interne"

Au début du mois de décembre, RMC avait contacté Axa. L’entreprise avait alors demandé un peu plus de temps pour démêler toute cette affaire. Et après plusieurs échanges de mail et d’appels. Axa s’est rendu compte qu’il n’avait aucune trace des cotisations d’Aline pour ces 6 dernières années. Pourtant, elle assure avoir payé… 

L’assureur parle de "dysfonctionnements en interne" et s’excuse. Il aurait dû prévenir Aline bien plus tôt de ce problème de prélèvement pour le résoudre au plus vite.

Suite à l'intervention de "RMC s'engage pour vous", Axa a régularisé la situation et la semaine dernière Aline a reçu tout ce que l’assurance lui devait pour ses prêts immobiliers, soit près de 4000 euros, juste avant Noël: "Cela ne pouvait pas mieux tomber. Cela a permis de faire des cadeaux de dernière minute ce qui n'était pas prévu et le reste a été mis de côté. Quand on a vu la somme sur le compte c'était une bouffée d'air", se réjouit Aline.

Et les bonnes nouvelles ne s'arrêtent pas là. Car maintenant que tout est rentré dans l’ordre, les prêts immobiliers d’Aline seront en partie pris en charge par Axa pendant son arrêt maladie, comme le prévoit le contrat d’assurance. Soit une économie de 230 euros par mois pour la famille. 

D'autres personnes concernées

D'autres auditeurs en burn-out, handicapés suite à un accident, ou qui ne peuvent plus travailler ont voulu faire jouer leur assurance pour prendre en charge leur crédit immobilier. Mais souvent, soit l’assureur refuse sans plus d'explication, soit il met énormément de temps à répondre.

RMC a contacté les assureurs concernés pour leur transmettre es dossiers des auditeurs.

RMC s'engage pour vous
Pour contacter notre cellule : rmcpourvous@rmc.fr

Joanna Chabas, Maryline Ottman