RMC

Hommage national à Charles Aznavour : Hanna-Sofia,10 ans, y était pour "lui dire un dernier au revoir"

Hommage national à Charles Aznavour : Hanna-Sofia 10 ans y sera pour "lui dire un dernier au revoir"

Hommage national à Charles Aznavour : Hanna-Sofia 10 ans y sera pour "lui dire un dernier au revoir" - -

Un hommage national en la mémoire de Charles Aznavour s'est tenue ce vendredi aux Invalides, à Paris. La cérémonie est ouverte au public et des fans de tous les âges se sont pressés pour rendre hommage à leur icône.

Hanna-Sofia a 10 ans et connait déjà par cœur plusieurs chansons de Charles Aznavour.

La fillette n'est pas aller à l'école ce matin: elle n'aurait loupé pour rien au monde l'hommage à son chanteur préféré: "L’école, c’est tous les jours. Alors que ça, il n’y a pas plusieurs jours comme ça". Un hommage qui provoque donc chez elle une certaine impatience: " Ça me tient à cœur d’y aller pour pouvoir lui dire un dernier au revoir avant qu'on l’enterre. Et aussi pour voir tous ses fans qui seront là".

C’est Nesma, sa maman qui l’accompagnera à l’hommage national et qui a dû s’organiser pour l’occasion: "Au départ, je lui ai dit que je n’étais pas sûre de pouvoir me libérer. Mais elle a fait une tête un peu bizarre, elle était triste donc je lui ai dit qu’on changeait de programme, je m’organise et puis je t’emmène".

L'hommage national plutôt que l'école

C'est à la chorale qu’Hanna-Sofia, 10 ans, a découvert le monstre sacré de la chanson française avant d'en devenir fan. Elle en gardera aussi le souvenir d'avoir vu Charles Aznavour sur scène il y a deux ans: "J’étais une des plus jeunes à être au concert. Il y avait plus de personnes âgées. Moi, j’aime bien donc ça ne me dérange pas".

Durant cette cérémonie solennelle, le Président de la République, Emmanuel Macron y a prononcé un discours, devant, notamment, le Premier ministre arménien figure parmi le millier de personnes invitées.

Ensuite, Charles Aznavour sera enterré samedi en début d'après-midi dans "la stricte intimité" à Montfort-l'Amaury dans les Yvelines, ou repose une partie de sa famille.

Nicolas Ropert & J.V