RMC

"Notre but, c’est que l’entreprise vive": à Toulouse, les "brigades de Bercy" aident les commerçants affectés par la mobilisation sociale

À Toulouse, les brigades de Bercy viennent en aide aux commerçants dont les affaires sont touchées par la mobilisation des gilets jaunes

À Toulouse, les brigades de Bercy viennent en aide aux commerçants dont les affaires sont touchées par la mobilisation des gilets jaunes - Capture d'écran RMC Découverte

L'initiative du ministère des Finances qui vient en aide aux commerçants, doit être étendue à plusieurs villes de France.

Fragilisé par les mobilisations hebdomadaires, les commerçants de Toulouse s’inquiètent de la baisse de leur chiffre d’affaires. Pour tenter de les aider, les "brigades de Bercy", font le tour des professionnels en difficulté après les manifestations. Composées de spécialistes de l’Urssaf ou des Finances Publiques, elles permettent de trouver des solutions aux difficultés rencontrées.

-40% des chiffre d'affaires

"J’ai demandé à l’Urssaf d’étaler ou de reporter mes cotisations": à cause des manifestations, Kadir Tépé, commerçant à Toulouse, a vu son chiffre d’affaires baisser de 40%, l’obligeant à faire appel aux brigades de Bercy.

"On a besoin d’une trésorerie pour pouvoir honorer nos commandes, pour pouvoir travailler dans les meilleures conditions. On ne peut pas avoir de produits, on ne peut pas payer nos achats, nos loyers, nos cotisations, ce n’est plus possible", explique-t-il au micro de RMC.

84% des entreprises toulousaines affectées par le mouvement

"On préfère aider ponctuellement une entreprise et qu’elle dure dans le temps plutôt que de recouvrer à tout prix quitte à la faire disparaitre. Nous, notre but, c’est que l’entreprise vive, pas qu’elle disparaisse", explique Pierre Trépout, qui travaile au service recouvrements de l’Urssaf de Midi-Pyrénées. Depuis 4 mois et le début de la mobilisation des gilets jaunes, 84% des entreprises toulousaines ont enregistré une baisse de leurs chiffres d’affaires.

Face au succès rencontré, Bruno Le Maire a annoncé que de nouvelles brigades de Bercy allaient voir le jour dans d’autres villes touchées.

Jean-Wilfried Forquès (avec Guillaume Dussourt)