RMC

Pas de cigarette en voiture contre les incendies: "Il faudrait une amende de 1.500 euros !"

Pour lutter contre les départs de feu en période de sécheresse, le maire d'une commune du Gard a choisi de sanctionner les fumeurs surpris avec une cigarette allumée dans leur voiture.

Face au risque d'incendie, le maire d'une commune du Gard a pris une décision radicale: désormais, il est interdit de fumer dans certains lieux publics au volant de sa voiture sur le territoire de la petite ville de 2.000 habitants. L'arrêté municipal, qui limite la consommation de cigarette à certains endroits, espère ainsi prévenir les départs de feu.

Car il existe un risque majeur à jeter ses mégots sur le territoire de la commune, entouré de garrigue particulièrement sèche et inflammable. Les contrevenants risquent une amende de 15 euros.

"Je suis pour, mais 15 euros ça me fait sourire. Il aurait fallu une amende de 1.500 euros !", demande Kaouther Ben Mohamed ce mardi sur le plateau des "Grandes Gueules" sur RMC et RMC Story. "Je suis du sud, nos calanques sont ravagées par les incendies et on met 30 ans pour tout reconstruire", déplore-t-elle.

Retour de la chaleur

"Dans les voitures, il n'y a plus de cendrier", note de son côté David Dickens. "En général donc, quand on fume dans sa voiture, on jette sa clope par la fenêtre. Dans le mesure où il n'y a pas de cendriers dans les voitures, je ne vois pas comment on peut faire autrement en période de sécheresse". Et il l'assure, il sait qui sont les contrevenants: "Ce sont souvent les Franciliens qui dans nos régions balancent leurs clopes".

La chaleur fait son retour dans le sud de la France ce mardi. Les températures devraient dépasser 35 degrés en Occitanie, dans la vallée du Rhône ou en Provence.

G.D.