RMC

Primaire EELV: qu'est-ce qui différencie Yannick Jadot et Sandrine Rousseau?

Les votes s'ouvriront demain matin, moins de 24 heures après ce dernier débat.

Dernier débat de la primaire écolo ce matin sur notre antenne. De 8h30 à 9h30, Jean-Jacques Bourdin reçoit sur RMC et BFM Yannick Jadot et Sandrine Rousseau, la veille de l'ouverture du vote du second tour de la primaire.

>> ECOUTEZ LE DEBAT EN DIRECT SUR RMC <<

L'eurodéputé est arrivé en tête au premier tour avec 27% des voix, talonné par l'économiste qui a obtenu 25% des voix. Le résultat s'annonce très serré, car aucun des autres candidats majeurs de la primaire, Delphine Batho et Eric Piolle, n'a donné de consigne de vote.

Alors qu’est-ce qui différencie les deux candidats. La principale différence concerne l'image des deux finalistes. Lui est défini comme centriste, certains militants lui reprochent son manque d'ambition environnementale. Elle au contraire est décrite par ses détracteurs comme trop radicale.

Opposés sur les questions régaliennes

Pourtant, une grande partie de leurs programmes possèdent une base commune. Les deux défendent la sortie du nucléaire, la fin de l'élevage intensif... Il y a tout de même des nuances. Par exemple, la candidate vise une sortie des pesticides dans cinq ans. Pas de date précise pour Yannick Jadot. Sur le prix de l'essence, Sandrine Rousseau assume une forte hausse de la fiscalité. L'eurodéputé, lui, préfère une taxe adaptable en fonction des cours du baril.

>> A LIRE AUSSI - Primaire d'EELV: "Ce parti est une secte!"

Les deux candidats s'opposent davantage sur les thématiques régaliennes. Par exemple, le rapport à la police. Sandrine Rousseau reproche à Yannick Jadot de s'être rendu à une manifestation en soutien aux policiers. Lui assume, et dit ne pas vouloir laisser cette thématique à l'extrême droite.

Romain Cluzel avec Guillaume Descours