RMC

Canicule: à Lyon, le Samu se prépare à un afflux d'appels

Depuis le début de cette vague de canicule, les quatre médecins régulateurs du SAMU du Rhône ont enregistré une hausse de 11% d'appels liés à la chaleur.

À Lyon, le Samu du Rhône est mobilisé. 4 médecins régulateurs et 11 équipes sont principalement dédiés aux problèmes liés à la chaleur. 

Comme cette dame de 93 ans, au bout du fil, qui dit avoir 39°C chez elle, ils sont nombreux à souffrir de la chaleur. Des personnes âgées, des enfants mais pas seulement, explique Delphine, assistante de régulation au Samu du Rhône: "Il y a énormément d’appels de personnes qui font des malaises, des enfants dans les écoles mais aussi des maîtresses, également dans les entreprises".

"Si ça se prolonge, les travailleurs et les personnes âgées seront plus exposées"

Le service n’est pourtant pas débordé mais pour le docteur Éric Cesario, médecin régulateur, le nombre d’appels pourrait rapidement augmenter: "En quatre jours, on a déjà un peu plus d’appels mais si ça devait se prolonger, les travailleurs et les personnes âgées seront plus exposées".

Dans le Rhône, il faudra attendre lundi ou mardi pour voir le thermomètre afficher moins de 30 degrés.

Gwenaël Windrestin et Olivier Chantereau (avec P.B.)