RMC

Coronavirus: le patient bordelais infecté assure aller bien depuis sa chambre d'hôpital

Nos confrères de Sud Ouest ont pu s'entretenir avec le patient infecté par le coronavirus hospitalisé à Bordeaux. Il assure avoir confiance en l'équipe soignante.

Ce patient qui ne semble pas vraiment inquiet, malgré une toux et une fièvre persistante, symptômes du coronavirus venus de Chine. "On me soigne avec du Doliprane", explique depuis sa chambre ce professionnel du vin qui travaille avec la Chine.

Une chambre coupée du monde, un vigile s'assure que personne n'entre. Seul le personnel médical y a accès "en combinaison, avec des masques, des gants et des lunettes. On n'a aucun contact physique", décrit l'homme à nos confrères de Sud Ouest.

"J'ai d'abord voulu protéger les miens"

C'est à la gare routière de Wuhan, juste à côté du marché aux poissons où ce coronavirus a été détecté, qu'il pense avoir été contaminé. "J'ai commencé à tousser quelques jours plus tard", a-t-il expliqué.

Il a contacté SOS Médecins jeudi, le lendemain de son arrivée. Entre temps, aucun contact physique, aucune bise, aucune main serrée, explique-t-il, seulement quelques courses. "J'ai d'abord voulu protéger les miens quand je suis allé à SOS Médecins", a-t-il aussi déclaré.

Des proches qui, eux, ont tous été contactés par l'équipe médicale de l'hôpital pour s'assurer qu'ils ne présentent aucun symptôme.

Martin Bourdin