RMC

Covid-19: les élèves de 6ème devront réaliser deux autotests par semaine

Le protocole a été annoncé par le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.

Les élèves de 6e devront réaliser, à partir de lundi, deux autotests par semaine, a annoncé vendredi matin le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer, justifiant cette mesure par le fait que les enfants composant ces classes ont moins de 12 ans et ne sont pas vaccinés.

"Les classes de 6e sont un cas particulier car les enfants ont moins de 12 ans et ne sont pas vaccinés. Je vous annonce une nouvelle mesure que nous allons prendre: la distribution d'autotests aux élèves de 6e, correspondant à deux autotests par semaine", a indiqué le ministre. "On va donner une boite de dix autotests valant pour cinq semaines aux élèves de 6e (...) L'éducation nationale fournira ces dix autotests qui sont à réaliser en famille", a-t-il précisé, confirmant qu'ils seraient disponibles à partir de lundi. 

Sur RMC, ce vendredi, François Blanchecotte, le président du syndicat des biologistes, s'inquiétait de la multiplication de ces tests: 

“Ce qui nous inquiète, c’est le niveau scolaire. Là, ça pose un problème. Ce sont des enfants, ça demande beaucoup plus de temps. Il faut avoir une autorisation des parents, déplacer des équipes, faire souvent des tests salivaires parce que les petits, on ne va pas tout le temps leur mettre un écouvillon dans le nez. Et surtout, il faut rendre les résultats très rapidement. Ça demande une organisation à laquelle on avait été confrontée il y a plusieurs mois, mais là, il va falloir réagir très vite".

La veille, le ministre avait annoncé qu'il n'y aurait plus de fermeture de classe dans les écoles primaires dès le premier cas de Covid détecté chez un élève. Seuls ceux testés positifs seront isolés.

Le nombre de classes fermées à cause de l'épidémie de Covid-19 cette semaine s'établit à 8.890, soit 1,70% des classes du pays, a annoncé vendredi le ministère de l'Education nationale.

Romain Cluzel avec AFP