RMC

"De toute façon on est doublement vaccinés": pourquoi le traçage des cas-contact est de moins en moins performant?

EN VIDEO - Covid-19: les purificateurs d’air, la solution pour limiter les contaminations?

EN VIDEO - Covid-19: les purificateurs d’air, la solution pour limiter les contaminations? - AFP

La proportion de cas positifs précédemment identifiés comme étant cas contact d’une personne potentiellement contagieuse n’a jamais été aussi basse depuis un an.

Le lendemain d'une fête entre amis Guillaume est testé positif au Covid-19. Mais au moment de transmettre les coordonnées de ses derniers contacts à l'assurance maladie, certains de ses copains refusent pour éviter de s'isoler une semaine: "Il y en a 4 qui n'ont pas acceptés. Ils ne pouvaient pas manquer le boulot. Ils se sont quand même fait tester mais ils ne se sont pas déclarés à la sécurité sociale. 

Au cœur de la quatrième vague, le suivi des cas contacts n'a jamais été aussi peu performant. Selon Santé Publique France, parmi les personnes contaminées la semaine dernière, seulement 13,7% des malades avaient déjà été déclarés comme cas contact à l'Assurance Maladie par une personne infectée. Une proportion divisée par deux en un mois un chiffre désormais au plus bas depuis le début de l'épidémie.

Danièle aussi a voulu échapper aux 7 jours confinée, après un contact avec sa fille, positive. Hors de question pour elle de gâcher ses vacances en Italie : "On lui a dit 'pas la peine de nous tracer'. On n'a pas non plus envie qu'on nous empêche de partir et de toute façon on est doublement vaccinés".

>> A LIRE AUSSI - Opposition à la vaccination et au pass sanitaire: Emmanuel Macron contre-attaque sur Tik Tok et Instagram

L'enjeu du contrôle de l'épidémie

Et pourtant, il faut déclarer les vaccinés comme les non-vaccinés rappelle Frédéric Moizan épidémiologiste à Santé publique France:

"Il est vraiment important pour contrôler l'épidémie de lister l'ensemble des personnes contact qu'elles soient vaccinés ou non. On n'est pas forcément au courant d'où en sont nos contacts de leur schéma vaccinal. Il y a donc tout un travail de réalisation selon les différentes situations qui peuvent être complexes qui est réalisé par l'assurance maladie".

L'organisme peut ainsi envoyer des messages adaptés à chacun isolement pour les contacts non vaccinés test et mesures de vigilance pour les autres. Une mesure d'autant plus importante alors qu'on recensait lundi 170 nouveaux patients en réanimation et 259 nouvelles hospitalisations, en plein cœur de la quatrième vague.

>> A LIRE AUSSI - "J'ai peur d'être un cobaye": les manifestations contre le pass sanitaire s'étoffent chaque semaine

Nicolas Traino (avec Guillaume Dussourt)