RMC

Grève des gardes de médecins dans l'Oise: "Tous les jours, je dois refuser des patients"

Dans l'Oise, les médecins protestent contre le nouveau "zonage" qui estime que le département n'est pas une zone prioritaire. En conséquence, six maisons médicales de garde seront fermées ce week-end.

Depuis le 15 juin, environ 300 médecins du département de l'Oise dans les Hauts-de-France, sont en grève de garde illimitée. Ils protestent contre un nouveau "zonage" publié en janvier 2019. Selon ce document la majorité du département n'est pas considéré comme un territoire prioritaire. 

Ils n'auront donc pas de moyens supplémentaires alors qu'ils estiment déjà se trouver dans un désert médical. Et sans aide, difficile d'attirer de nouveaux médecins dans ce territoire déjà peu attractif.

"Avec mon associé on est deux alors qu'on devrait être trois"

Avec un carnet de rendez-vous rempli et des patients qui s'enchaînent du matin au soir, le docteur Pierre Laburthe est directement touché par le manque de médecins généralistes:

"Tous les jours je suis obligé de refuser des patients. Nos gouvernants nous disent de faire un arrangement avec le temps et de voir les gens en trois minutes mais on ne peut pas c'est impossible. Avec mon associé on est deux alors qu'on devrait être trois et on se dit qu'on ne va pas tenir ce rythme", explique-t-il.

Selon les grévistes sans aide financière difficile d'attirer de jeunes praticiens. L'Oise n'est pas considéré comme un département où l'on manque de médecins. Il faut que ça change selon le docteur Xavier Lamberthyn.

"Cette grève est liée à celle des urgences"

"L'Oise c'est un département en grande souffrance au niveau de la densité médicale. On attend une réponse de la ministre et cette grève on est prêts à la poursuivre jusqu'au bout. Elle est d'ailleurs liée à celle des urgences. Les urgences sont débordées parce qu'il n'y a plus assez de réponses en ville", fait valoir le praticien.

Six maisons médicales de garde dans le département sur 7, qui permettent aux patients de consulter le weekend ou les jours fériés, seront fermées. Et ce week-end, pour consulter un docteur dans l'Oise pendant les heures de fermeture des cabinets, les patients devront appeler le 15.

Juliette Pietraszewski (avec Guillaume Dussourt)