RMC

Hausse des prix du tabac: "Le paquet pourra passer à 15 euros, on l'achètera à 15 euros"

À partir de vendredi 1er février, le paquet de cigarettes augmente de 50 à 60 centimes d'euros selon les marques. Une augmentation qui a pour but de décourager les fumeurs.

Le prix du paquet de cigarettes augmente ce vendredi. Cette hausse des prix varie de 50 à 60 centimes selon les marques, mais également pour le tabac à rouler. Et si les prix augmentent, c’est à cause des taxes décidés par le gouvernement qui vise à ce que le paquet de cigarettes coûte 10 euros en 2020. 

Ce nouveau prix va-t-il encourager les fumeurs à arrêter la cigarette? Hélia fume entre 6 et 10 cigarettes par jour, le double lorsqu’elle sort avec des amis. Mais pour elle pas question d’arrêter. 

"Le prix aura beau changer, on trouvera le moyen de fumer encore une fois, parce que c’est une addiction comme une autre, et qu’on a besoin de fumer, qu’on se sent bien, le paquet pourra passer à 15 euros, on achètera à 15 euros", explique-t-elle.

75.000 morts par an

Tous ne semblent pas tenir le même discours. Ces augmentations répétées pourraient finir par convaincre Bertrand, fumeur depuis l’âge de 17 ans. "Si ça continue, il va falloir que j’arrête de toute façon, parce que ça coûte trop cher tout simplement, et pour la santé aussi, car je suis en train de me détruire petit à petit et je m’en rends compte tous les jours, et quand on arrête de fumer on se sent tellement mieux".

Selon les autorités sanitaires, le nombre de fumeurs a baissé d'un million en France en 2017. Pour le docteur Pierre Rouzaud, tabacologue, il faut également sensibiliser les Français et notamment les plus jeunes.

"Il faut éduquer les gens, leur apprendre dès le départ que fumer, c’est dangereux, après les gens font ce qu’ils veulent. Il y a la cigarette, vous pouvez fumer, mais attention, voilà où cela va vous mener", affirme-t-il. 

Le tabac, responsable de cancers et de maladies cardiovasculaires, tue en moyenne 75.000 Français chaque année, soit environ 200 personnes par jour.

Jean-Wilfrid Forquès avec Guillaume Descours