RMC

"Il faut une information claire du ministère de la Santé": la troisième dose peine à trouver preneur, au grand dam des médecins

Moins d'une personne sur deux, éligible à la troisième dose de vaccin contre le Covid-19, l'a faite. Au grand dam du gouvernement et des professionnels de santé, alors quel l'épidémie regagne du terrain à l'approche de l'hiver.

Plus de 3,4 millions de Français ont reçu une dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 sur les 8,3 millions éligibles. Depuis le 1er septembre, l'injection d'une troisième dose est proposée aux plus de 65 ans, aux personnes les plus fragiles et aux personnels de santé. 

Une troisième dose encore peu convoitée alors que ce rappel est essentiel: "J'ai une patiente qui me disait: 'Mon mari qui est en surpoids a fait une sérologie avant sa troisième injection et il n'avait plus aucun anticorps'. Il vaut mieux faire un rappel que de se retrouver au lit entre la vie et la mort", appelle Anne-Sophie Joly, la présidente du Collectif national des associations d’obèses.

Méconnaissance

Avec l'arrivée de l'hiver et ses autres virus Jean-François Thebaut vice-président de la Fédération Française des Diabétiques incite sur l'importance de la 3ème dose mais pas seulement: "Ce sera un très bon moment pour faire une campagne de vaccination contre la grippe et le rappel de vaccination contre le Covid-19". Il appelle également les pharmaciens et médecins à informer les patients sur ce rappel.

C'est également ce que pense, Lucien Chauliac, médecin généraliste à Marseille: "Il faut qu'il y ait une information claire du ministère de la Santé qui dise 'parlez-en à votre médecin traitant'. Je ne crois pas l'avoir entendue de façon réitérée et claire. Si on a ce message-là, on va gagner beaucoup de vaccination", prédit-il. Le ministère de la Santé constate encore un problème de méconnaissance et de notoriété du rappel chez les personnes éligibles de moins de 65 ans.

>> A LIRE AUSSI - Allocution présidentielle: que doit annoncer Emmanuel Macron mardi?

Bettina de Guglielmo (avec Guillaume Dussourt)