RMC

"J’ai retrouvé à peu près le goût des aliments": une étude révèle que de moins en moins de femmes fument

Si on compte les fumeuses occasionnelles et les fumeuses quotidiennes, on passe de 28,9% à 26,5% de fumeuses entre 2018 et 2019. Une nouvelle positive dans la lutte contre le tabagisme.

Les femmes fument de moins en moins. Selon une étude de Santé Publique France publiée ce mardi, le nombre de femmes qui fument au quotidien a nettement baissé entre 2018 et 2019, passant de 22.9 à 20.7% en un an.

Plus une seule cigarette depuis trois mois. Neige s'est décidée à arrêter de fumer en février dernier.

“J’ai déjà 15 ans de tabac à mon actif et j’étais en plus plutôt grosse fumeuse, je fumais quasiment un paquet par jour. Donc je me suis dit que ça commençait vraiment à faire longtemps et qu’il fallait absolument que je trouve une solution”, explique-t-elle. 

Avec l'aide d'une coach, elle a bon espoir que cette nouvelle tentative soit la bonne. Et les effets positifs se font rapidement sentir. “Je me sens beaucoup mieux. Je me suis remise au sport, j’ai retrouvé à peu près le goût des aliments. Le simple fait de ne pas avoir l’impression de sentir le tabac toute la journée, de retrouver son souffle, c’est plutôt positif à tout point de vue”, assure-t-elle. 

Continuer à augmenter le prix du tabac

Seulement 20% des femmes fumaient quotidiennement en 2019, contre 23% l'année précédente. Un résultat positif qui peut s'explique de différentes manières pour Viêt Nguyen Thanh responsable de l’unité Addictions à Santé Publique France.

“Ce qui peut expliquer la baisse du tabagisme féminin, ce serait une moindre entrée dans le tabagisme de la part des jeunes filles. Et puis autre explication possible, les femmes sont souvent plus sensibles aux messages de prévention. C’est un constat très positif, mais il ne faut pas relâcher les efforts donc il faut poursuivre avec de nouvelles mesures de lutte contre le tabac”, indique-t-elle.

Selon elle, il faut notamment continuer les campagnes de prévention et la hausse du prix du tabac.

Romain Cluzel avec Guillaume Descours