RMC

"Je vais devenir folle, c'est inhumain": le cauchemar de dizaines de touristes français confinés dans un hôtel en Sicile

En Sicile, plusieurs dizaines de Français sont bloqués à Palerme. Cas contact ou positif au Covid-19, ils sont confinés dans un hôtel complètement insalubre, sans savoir exactement quand ils seront autorisés à revenir en France.

Un cauchemar au paradis. Arrivée en Sicile il y a une semaine avec ses deux enfants, Malisa n'aura pas eu l'occasion de profiter de l'île: "Je ne connais de la Sicile que l'aéroport et les structures Covid-19". Pourtant vaccinée, son test PCR indispensable pour sortir de l'aéroport se révèle positif. Elle est alors immédiatement contrainte de s'isoler dans un hôtel de Palerme, le mal-nommé San Pedro Palazzio.

À l'arrivée, le lieu est insalubre: "Les enfants sont enfermés dans une chambre de 10m2 sale avec de la moisissure partout. Il n'y a pas de ménage fait ni dans les couloirs ni dans les chambres. Il n'y a pas de climatisation, c'est un four cet hôtel. Je vais devenir folle c'est inhumain".

Comme elle, plusieurs dizaines de Français sont bloqués dans cet hôtel. Cas contact ou positif au Covid-19, ils sont confinés sans savoir exactement quand ils seront autorisés à revenir en France. Car depuis une dizaine de jours, les règles de dépistage se sont durcies en Sicile et tous les voyageurs sans exception, vaccinés ou non, sont testés à l'arrivée et au départ.

Mais les conditions d'isolement sont compliquées. Les touristes confinés déplorent le manque d'information et évoquent une communication compliquée avec les locaux qui parlent très mal anglais ou français. Ils déplorent également l'absence d'eau potable au robinet et l'impossibilité de profiter du moindre espace extérieur.

>> A LIRE AUSSI - Le plan blanc déclenché dans les hôpitaux corses: qu'est-ce que ça change?

"On a plus de chance d'attraper le Covid-19 ici qu'à l'extérieur"

Margot elle s'apprêtait à rentrer en France quand son compagnon a été testé positif le jour du départ. Cas-contact alors qu'elle est vaccinée, la touriste française est elle aussi enfermée au San Pedro Palazzio. Elle dénonce le suivi médical au sein de l'hôtel:

"Le personnel médical ne nettoie rien. On a un petit appareil qu'ils mettent sur notre doigt pour prendre la tension qui passe de personnes en personnes et qui n'est pas désinfecté. On a plus de chance d'attraper le Covid-19 ici qu'à l'extérieur. Et si je le contracte, je reste encore dix jours de plus mais je en pourrais pas rester, mentalement je vais craquer. On veut un isolement en France et dans de bonnes conditions", appelle-t-elle.

Les deux femmes ont encore deux semaines à attendre avant de pouvoir éventuellement se faire tester négative et quitter le pays. Les touristes expliquent avoir contacté l'ambassade française et le Consulat qui leur aurait assuré ne rien pouvoir faire.

>> A LIRE AUSSI - Loiret: un adolescent grièvement blessé après avoir été volontairement renversé par une camionnette

Aymeric Dantreuille (avec Guillaume Dussourt)