RMC

Le top 10 des destinations préférées des Français pour cet été

"DUPIN QUOTIDIEN" - Le Covid n'est pas encore totalement derrière nous. Alors que les vacances d'été approchent, les Français ont commencé à regarder pour leurs congés. Si c'est encore timide, les réservations commencent à repartir.

Les Français vont-ils partir à l'étranger cet été? Alors c'est clair qu'il y a encore de la frilosité, la vie n’a pas repris son cours normal. Mais il y aura quand même cet été environ 50% du trafic aérien par rapport à 2019, c'est-à-dire la moitié de ce qu'on connaît une année normale.

Ca, ce sont les prévisions d’Aéroports de Paris. Et il y en a qui sont encore plus optimistes. Par exemple la compagnie aérienne Transavia, qui estime qu'elle va carrément avoir le même trafic cet été qu'en 2019, comme si la crise était finie.

Quelles sont les destinations les plus recherchées par les Français?

La première destination loin devant toutes les autres c'est le Maroc selon le comparateur de vols Kayak.fr. Les recherches pour Casablanca sont en hausse de 685% par rapport à 2019. Mais dans la liste des destinations les plus recherchées on trouve aussi Barcelone, Lisbonne, Palma de Majorque en Espagne, Athènes et Luqa à Malte.

Donc vous voyez des destinations européennes, pas très lointaines, et encore très peu de recherches pour des voyages à l'autre bout du monde.

Est-ce qu'on peut aller partout?

Non il y a encore beaucoup de contraintes sanitaires et c'est très évolutif. Par exemple, les touristes devaient pouvoir revenir en Israël début juillet et finalement ce ne sera pas avant le mois d'août au mieux à cause de la progression du variant delta dans le pays. 

Beaucoup d'incertitudes également en ce qui concerne les Etats-Unis. Est-ce qu'on pourra y aller cet été ou pas? La France a classé les Etats Unis sur la liste des pays "verts" c'est-à-dire des pays vers lesquels on peut voyager sans motif impérieux, sauf que les Etats Unis eux sont toujours barricadés et ne laissent pas entrer les Français pour l’instant. Idem pour le Japon et la Nouvelle Zélande vers lesquels on peut théoriquement voyager sans motif impérieux mais ces pays, eux, ne veulent pas de nous tout simplement. 

>> A LIRE AUSSI - Vacances d'été: pourquoi les deux tiers des Français n'ont pas encore réservé

Et puis il y a les destinations classées orange ou rouge par la France, et elles sont très très nombreuses. Pour s’y rendre c’est toujours très compliqué voire impossible donc vous voyez on est encore très loin d'être revenus à la normale.

Marie Dupin