RMC
Alerte info

"Nouvelle vague" de Covid: Elisabeth Borne demande à porter le masque dans les transports

La Première ministre Elisabeth Borne a appelé "solennellement" ce mardi à l'Assemblée nationale à porter le masque au contact des personnes fragiles et dans les transports.

La lutte contre une "triple épidémie" se poursuit. La Première ministre Elisabeth Borne a appelé ce mardi "solennellement" à la tribune de l'Assemblée nationale à "respecter les gestes barrière" et porter le masque dans les zones de promiscuité "comme les transports en comme", et au contact des "personnes fragiles".

Rendant hommage au travail exceptionnel des soignants, la Première ministre estime que c'est de "notre devoir" de les aider.

"C'est être vigilants ensemble. (...) Ce sont des petits gestes qui sauvent des vies. Ils sont décisifs pour faire reculer l'épidémie. les Français ont toujours répondu à l'appel de la responsabilité, je n'ai aucun doute qu'ils le feront de nouveau", note-t-elle.

+22% des hospitalisations en soins critiques

Elle appelle également à la vaccination contre la grippe, "très basse cette année", et au rappel de vaccin contre le Covid pour les personnes éligibles. "Vaccinez-vous, cela vous protége, et cela protège notre hôpital", a-t-elle lancé.

La Première ministre estime qu'aujourd'hui "l'épidémie de Covid repart" avec plus de 40.000 cas détectés par jour et +22% des hospitalisations en soins critiques. "Le virus n'a pas disparu, il frappe et tue encore", notant que les services pédiatriques sous sous tension en raison de l'épidémie de bronchiolite et que l'épidémie de grippe commence également à frapper en ce début de saison froide.

Saluant le travail "exceptionnel" des personnels soignants, Elisabeth Borne a estimé que "notre devoir c'est de les aider, pas de prendre des mesures purement idéologiques qui rendraient leur mission plus difficile encore". Plusieurs groupes d'opposition réclament la réintégration des soignants non vaccinés contre le Covid, un sujet qui avait provoqué des débats houleux la semaine dernière à l'Assemblée.

J.A.