RMC

Pass sanitaire obligatoire à l'hôpital sauf aux urgences: "Quelque chose qui n’était pas urgent peut le devenir", déplore Xavier Mariette

Le Conseil Constitutionnel à validé cette disposition de la loi en précisant que le pass sanitaire ne doit pas "faire obstacle à l'accès aux soins".

À compter de lundi prochain, le pass sanitaire sera obligatoire pour se rendre dans un établissement de santé ou une maison de retraite, que l'on soit malade ou visiteur. Les urgences ne seront en revanche pas concernées.

>> A LIRE AUSSI - Trains, centres commerciaux, hôpitaux... où le pass sanitaire sera-t-il obligatoire?

Contrairement à l'entrée des urgences, si vous avez un rendez-vous à l'hôpital, le pass sanitaire sera demandé. Xavier Mariette est chef de service à l'hôpital Bicêtre, il regrette la validation du Conseil constitutionnel.

"On dit l’accès aux soins doit être préservé, mais on dit aussi que le pass sanitaire sera obligé pour des soins programmés. Quelque chose qui n’était pas urgent peut le devenir. Et puis rater deux consultations d’une maladie chronique peut déclencher une maladie urgente”, assure-t-il.

Une loi à préciser

Avant même la validation du Conseil constitutionnel, le ministre de la Santé, Olivier Véran se voulait rassurant.

“Personne ne sera privé de soins en fonction du pass sanitaire. Nous voulons faire en sorte que par tous les moyens le virus ne puisse pas entrer, mais jamais nous arrêterons de soigner qui que ce soit parc qu’il n’a pas de pass sanitaire”, indiquait-il.

Mais des questions restent encore sans réponse: qui sera chargé des contrôles à l'hôpital? Certains soins programmés seront-ils considérés comme urgents et donc exonérés du pass ? Le gouvernement doit encore le préciser explique le constitutionnaliste Benjamin Morel.

“Vous avez une loi qui pose les principes généraux et ensuite pour être précisée, pour être ciselé dans son application, la loi nécessite des décrets d’application”, explique-t-il.

Enfin, si vous êtes accompagnants ou visiteurs dans un hôpital, vous devrez présenter un pass sanitaire dès lundi prochain. 

Maxime Levy avec Guillaume Descours