RMC

Près de 116 millions d'euros versés aux victimes du Mediator: "Il y a des laissé-pour-compte"

Jamais aucune indemnisation médicale n'a été aussi importante. Pourtant selon la pneumologue Irène Frachon, à l'origine de la révélation du scandale, tout le monde n'a pas été correctement indemnisé.

C’est une indemnisation record. Près de 116 millions d’euros ont été versés aux victimes du Médiator par le laboratoire Servier. Ce montant n’a jamais été atteint en France en matière d’indemnisation médicale. Selon Le Parisien, 3600 personnes ont reçu de l’argent à ce jour. 

Pour Irène Frachon, pneumologue au CHU de Brest, qui est à l’origine de la révélation du scandale, c’est un début, mais elle affirme ne pas crier victoire.

"Si aujourd’hui nous avons obtenus des indemnisations décentes pour des patients très lourdement atteint malheureusement ce n’est pas le cas pour des personnes qui n’ont pas nécessité d’opérations cardiaques à cœur ouvert et qui sont essoufflées tous les jours, qui en souffre tous les jours et qui ont obtenus des aumônes de quelques milliers d’euros. Ce qui est tout à fait insuffisant par rapport à leur préjudice", explique-t-elle. 

Un procès pénal en septembre

La pneumologue indique d’ailleurs que cette situation concerne plusieurs milliers de patients. "Ceux qui ont été très bien indemnisés c’est quelques centaines de patients sur ces 3600 et les autres c’est un peu des laissés-pour-compte", estime-t-elle. 

Le Médiator, accusé d'avoir provoqué de graves lésions cardiaques, a été prescrit à 5 millions de personnes avant son retrait du marché en 2009. Le procès au pénal s'ouvrira le 23 septembre prochain. 

Jean-Baptiste Bourgeon avec Guillaume Descours