RMC

Sur RMC, Olivier Véran envisage la vaccination obligatoire pour les soignants si la couverture vaccinale ne s'améliore pas "d'ici la fin de l'été"

DOCUMENT RMC - Alor s que la vaccination des soignants en Ehpad n'excède pas 50%, le ministre de la Santé Olivier Véran pourrait la rendre obligatoire si elle n'augmente pas "d'ici la fin de l'été".

Se rapproche-t-on d'une obligation de vaccination pour certaines catégories professionnelles ? c'est ce qu'a évoqué ce jeudi matin sur RMC et BFMTV Olivier Véran le ministre de la Santé et des solidarités, déplorant la faible couverture vaccinale des soignants en Ehpad. Car si la quasi-totalité des résidents y sont vaccinés, les soignants des maisons de retraite ne sont que 50% à l'être.

"Les vaccins sont accessibles pour tous, gratuitement, dans des conditions très facilitées. Je fais vraiment un appel solennel, à nouveau, aux soignants qui n'ont pas été vaccinés pour qu'ils franchissent ce cap. C'est important, ils ne peuvent pas être moins vaccinés que la population générale. Il y a 60% des adultes français qui ont déjà reçu une injection, il y a moins de 60% des soignants qui travaillent en Ehpad, ce n'est pas justifiable", a-t-il assuré face à Jean Jacques Bourdin.

>> A LIRE AUSSI - Direction la Picardie: une semaine après la gifle, Emmanuel Macron retourne au contact des Français

Une décision à la fin de l'été?

"J'appelle les employeurs, les salariés en Ehpad à se faire vacciner. Si d'ici la fin de l'été ça ne devait pas s'améliorer, alors oui, nous nous poserions la question d'une obligation vaccinale pour ces publics particuliers", excluant pour l'instant les soignants à l'hôpital où le taux de vaccination est bien supérieur.

"En ville, en secteur libéral on est à 85% de couverture vaccinale, en Ehpad on est à 50% or en Ehpad c'est là qu'on trouve les personnes les plus fragiles. Je considère qu'il est indispensable et éthique de se faire vacciner, quand on est au contact de personnes fragiles", conclu le ministre de la Santé.

>> A LIRE AUSSI - Ecoles, stades, files d'attente... Où va-t-on devoir continuer à porter le masque?

Réouverture "cet été" des discothèques

Par ailleurs, le ministre a indiqué "travailler" à une réouverture "cet été" des discothèques, en arrêt complet depuis 15 mois,

"Alain Griset, le ministre délégué chargé des petites entreprises, continue de travailler avec les discothèques, nous travaillons aussi pour un protocole sanitaire", a-t-il déclaré, ajoutant qu'"on travaille en vue de les rouvrir cet été". "A partir du 21 juin on en saura plus", a-t-il assuré, confirmant le rendez-vous donné par le président Emmanuel Macron aux professionnels du secteur.

Ce travail vise à définir les conditions dans lesquelles ces établissements pourront de nouveau accueillir du public, a-t-il souligné face à Jean-Jacques Bourdin. 

"Est-ce que ça passe par un pass sanitaire exceptionnel --c'est à dire qu'on l'exigerait pour moins de 1.000 personnes, c'est une possibilité et je l'ai dit moi-même, je pense que c'est assez logique de le faire--? Est ce qu'il y a des systèmes d'aération requis (...), c'est tout ça qu'on est en train de peaufiner", a expliqué Olivier Véran.

Les deux principaux syndicats professionnels du secteur, l'Umih et le GNI, avaient indiqué la semaine dernière négocier avec le gouvernement en vue d'une réouverture des établissements le 30 juin, et s'étaient dits d'accord avec le fait que le pass sanitaire soit exigé à l'entrée, tout en demandant également la possibilité que les clients puissent entrer après avoir réalisé un autotest sur place. Selon les professionnels, le protocole devrait également inclure des obligations en matière de ventilation et de port du masque. 

G.D.