RMC

Augmentation des taxes diesel: "Il y a une arnaque, les plus pauvres vont rester à culpabiliser avec du diesel"

Les taxes sur le prix du diesel vont augmenter de 10% dès 2018. Un chiffre révélé par les Echos lundi matin.

C'est la conséquence de l'une des mesures du projet de loi finance. Le ministre de l'économie, Bruno Le Maire, avait déjà annoncé vouloir aligner le prix du diesel sur celui de l'essence. Mais il n'était pas encore question d'augmenter le prix des taxes si rapidement.

Là, il pourrait s'agir d'une hausse de 7,6 centimes par litre dès 2018. C'est beaucoup plus fort que ce qui avait été évoqué (2.6 centimes par an). Objectif: aligner le prix du diesel sur l'essence, et surtout encourager les Français à se débarrasser de leurs vieux véhicules diesel.

"Il faut mettre le paquet pour les encourager à changer de voiture"

Pour Julien Bayou - porte-parole du parti Europe Ecologie les Verts - il faut effectivement augmenter les taxes sur le diesel... tout en accompagnant les automobilistes dans leur transition écologique. "Il faut sortir du diesel, donc il faut organiser la transition. Par contre, pour éviter d’arnaquer, de piéger les gens qui ont acheté du diesel, il faut mettre le paquet pour les encourager à changer de voiture. Et ça, ça coûte cher, mais c’est ça la transition organisée. On a des gens qui bloquent, ce sont les constructeurs automobiles français. Parce qu’ils sont spécialistes du diesel. Hors il faut en sortir. Il y a une vraie arnaque : ce sont les plus pauvres, ceux qui n’ont pas les moyens de changer de voiture, qui vont rester à culpabiliser avec du diesel. Donc c’est vraiment très mauvais".

Mahauld Becker-Granier (avec A.M.)