RMC

Grève à la SNCF: pourquoi les cheminots sont en grève et menacent d'une action de longue durée

La SNCF promet de baisser ses prix. Est-ce que ça va vous faire prendre davantage le train ?

La SNCF promet de baisser ses prix. Est-ce que ça va vous faire prendre davantage le train ? - Copyright: Pixabay

Trois syndicats appellent à la grève sur l'axe TGV-Atlantique, réclamant la mise en place de nouveaux trajets. Et la grève pourrait se pérenniser sur plusieurs week-ends.

C'est la première action d'ampleur post-Covid des cheminots. Un appel à la grève a été lancé par trois syndicats de la SNCF. En conséquence, un TGV Atlantique sur trois sera annulé samedi et dimanche, et un sur dix vendredi. La raison? "La SNCF depuis 2020 a baissé son plan de transport, il y a beaucoup moins de TGV et les cheminots sont payés à la tâche. Il y a une activité partielle, mais elle ne suffit pas à compenser la perte d'argent de beaucoup de collègues", explique ce vendredi sur le plateau des "Grandes Gueules", Fabien Villedieu, délégué syndical Sud-Rail. "On réclame un plan de transport à 100% comme en 2019 !", plaide-t-il.

"Cela dure depuis des mois et des mois, il y a un vrai problème de pouvoir d'achat. Et nous ça nous embête mais il y aussi des TGV qui sautent et qui font baisser les choix pour les voyageurs. Il y a un lien objectif entre les raisons de la grève des collègues de l'axe TGV et y compris des voyageurs. On réclame un plan de transport à 100% comme en 2019", ajoute le syndicaliste.

Vers une grève de longue durée?

Ce sont les TGV OuiGo et Inoui de l'axe TGV Atlantique, desservant, la Bretagne, la Nouvelle-Aquitaine, l'Occitanie et les Pays-de-la-Loire qui sont concernés par le mouvement. Car sur ces lignes, le péage, notamment sur la ligne Paris-Bordeaux, dont doit s’acquitter la SNCF, est particulièrement cher. "Pour avoir un minimum de rentabilité, la SNCF réduit le nombre de TGV et serre sur les salaires". Les prévisions pour lundi matin ne sont pas encore connues.

Des négociations, menées pendant plusieurs jours avec la direction, n'avaient pas permis de lever cet appel à la grève, qui pourrait être reconduit chaque week-end, du vendredi midi au lundi midi.

Ce préavis de grève est "illimité", a relevé auprès de l'AFP Fabien Dumas, secrétaire fédéral de SUD-Rail, en estimant que le mouvement pourrait "s'étendre aux contrôleurs". 

Et la grève pourrait durer longtemps: "Il y a une colère chez les cheminots qui monte, on pourrait avoir une grosse mobilisation", prévient Fabien Villedieu. Avec une grève reconductible plusieurs week-ends de suite. 

>> A LIRE AUSSI - Rémy Daillet en garde à vue: que lui est-il reproché?

Guillaume Dussourt