RMC

Rodéos urbains: les forces de l'ordre ont-elles enfin trouvé la parade?

Les forces de l'ordre ne poursuivent plus les deux-roues et préfèrent agir d'une manière plus discrète contre les auteurs de rodéos.

En patrouille discrète à bord d’un véhicule banalisé, les agents de la police de Creil (Oise) repèrent un motard à la conduite dangereuse. La course-poursuite est interdite alors Alice et ses coéquipiers attendent que le conducteur roule à faible allure pour l’interpeller. Et celui-ci roule sans BSR, le brevet de sécurité routière essentiel pour se déplacer en scooter.

"Il circulait et il venait de faire une roue arrière. C'est considéré comme un élément constitutif du rodéo", assure Alice à RMC. Le deux-roues est saisi, dans la foulée. La saisie c'est l'arme de choc des policiers pour lutter contre les rodéos urbains, alors que les courses-poursuites avec les auteurs sont interdites car trop dangereuses. Plus de 200 opérations de police ont eu lieu ce week-end un peu partout en France pour lutter contre les rodéos. Près de 1000 véhicules ont été saisis par la police nationale depuis le début de l’année.

>> A LIRE AUSSI - Français, Alpine, consécration... qui est Esteban Ocon, pilote de Formule 1 qui a remporté son premier Grand Prix

Une traque efficace mais coûteuse

Au sous-sol du commissariat de Creil, une dizaine de motos sont entreposées se félicite le commissaire Jules Vergniaud: "Elles sont toutes placées sous scellés, c'est notre petite caverne d'Ali Baba", se félicite-t-il. "Celle-ci était en train d'effectuer un rodéo urbain, les effectifs se sont mis en surveillance discrète et ont sauté sur l'auteur pour l'interpeller et on a pu saisir la moto".

La saisie une arme très efficace affirme le policier: "On a constaté depuis le début de l'été avec la recrudescence des opérations qu'on réalise une nette baisse des rodéos urbains. Le fait que l'on saisisse les motos, cela dissuade de réaliser des rodéos en pleine ville. Moins de motos en ville, moins de nuisances sonores, moins d'accidents et pour nous, c'est une mission réussie".

Une traque qui reste coûteuse en moyen humain car à chaque fois une quinzaine de policiers sont mobilisés pour repérer et appréhender les auteurs sans danger et saisir leur véhicule.

>> A LIRE AUSSI - "J'ai peur d'être un cobaye": les manifestations contre le pass sanitaire s'étoffent chaque semaine

Jean-Baptiste Bourgeon (avec Guillaume Dussourt)