RMC

"Un policier est en service 24h sur 24": les trains bientôt gratuits pour les policiers... en échange d'une obligation d'intervention

Un accord a été trouvé avec la SNCF pour que les fonctionnaires de police voyagent sans payer à bord des TGV et des trains Intercités, s'ils s'engagent à respecter certaines conditions.

Le train gratuit pour les policiers dès le 1er janvier 2022. Gérald Darmanin devrait le confirmer ce lundi. Sur Twitter, le ministre de l'Intérieur s'est félicité d'un accord gagnant-gagnant permettant de mieux sécuriser les trains.

>> A LIRE AUSSI - SNCF: la fin des avantages pour les familles des cheminots?

"Gratuité SNCF, c'est fait! Victoire" s'est réjoui le syndicat policier Alliance qui y voit l'aboutissement de discussions engagées en 2016.

À partir du 1er janvier, les policiers qui circulent en TGV ou en Intercités pour leur trajet domicile-travail devront être armés et se signaler auprès du contrôleur pour voyager gratuitement.

Porter leur arme de service

Ils devront également présenter une carte spéciale pour valider leur trajet. Et en contrepartie, les cheminots pourront leur demander d'intervenir, notamment en cas d'agression. Le prix du billet sera intégralement pris en charge par l'Etat. Un échange de bons procédés pour sécuriser les trains et qui a déjà fait ses preuves selon Ludovic Cassier, du syndicat Unité SGP Police dans le Rhône.

“Un policier est en service 24h sur 24. C’est-à-dire que nous, nous avons l’obligation d’intervenir. Les policiers lorsqu’ils sont aussi bien sur un TER que sur une ligne de métro, c’est souvent qu’ils interviennent. Donc, effectivement, c'est un gage de sécurité”, explique-t-il.

Et à partir de 2023, les voyages non-professionnels, pour un week-end ou des vacances, seront aussi complètement gratuits, à condition là encore pour les policiers de porter leur arme de service et de se signaler au chef de bord.

Gwenaël Windrestin avec Guillaume Descours