RMC

20% des Français se sont désabonnés d'au moins un réseau social l'année dernière

Ces Français qui se désinscrivent des réseaux sociaux

Ces Français qui se désinscrivent des réseaux sociaux - -

Un participant sur cinq d'une vaste étude avoue avoir supprimé un de ses comptes sur les réseaux sociaux par souci de confidentialité au cours des 12 derniers mois.

Les différents scandales liés aux fuites de données personnelles ne sont pas sans conséquences pour les réseaux sociaux. Un français sur cinq s'est au moins désinscrit d'un réseau social l'année dernière, d'après le baromètre annuel de l'antivirus Norton.

Les données personnelles au coeur des désincriptions 

Il relève que la confidentialité est la première préoccupation des Français en ligne. Un tiers des sondés se déclarent très inquiets au sujet du respect de leur vie privée sur les réseaux sociaux. 53% leur accordent aucune confiance pour gérer et protéger leurs données personnelles. Conséquence directe donc, la suppression d'au moins un de ses comptes sur les réseaux sociaux. 

Les jeunes sont les principaux concernés

Le phénomène est notamment observé chez les plus jeunes, conscients du risque pour leurs données. Ainsi, 28% des 18-38 ans ont fermé un compte sur un réseau social. Le pourcentage tombe à 19% pour les 39-53 ans et 15% pour les plus de 54 ans.

Mais paradoxalement, les jeunes seraient plus enclins à partager leurs données. Un jeune sur deux se dit prêt à vendre l'historique de leurs recherches sur Internet tandis que 41% sont prêts à partager les informations d’une pièce d’identité. 

Les jeunes refusent la collecte de leurs données personnelles sans leur consentement notamment parce qu'ils sont conscients de leur valeur et ne souhaitent tout simplement pas les céder gratuitement

Charles Magnien avec Julien Vattaire