RMC

"Soyez respectueux!": l'appel à la décence du mémorial d'Auschwitz

En cause: les milliers de selfies et de photos très mises en scène publiées par les visiteurs sur les réseaux sociaux.

Prendre des photos à Auschwitz, c'est possible. Mais pas n'importe lesquelles. Le lieu alerte sur les comportements et mises en scène déplacés qui sont partagés sur les réseaux sociaux. 

Le mémorial d’Auschwitz dénonce en particulier le comportement des jeunes gens qui se prennent en photo en train de marcher en équilibre sur les rails qui ont conduit les déportés dans le camp.

"Il y a de meilleurs endroits pour apprendre à marcher en équilibre que sur le site qui symbolise la déportation de centaines de milliers de personnes vers leur mort", écrit le mémorial sur Twitter.

"Auschwitz est une usine de mort, on n’y fait pas n’importe quoi"

Un message qui a fait énormément réagir. Des dizaines de milliers d’internautes se sont indignés en découvrant ces images de visiteurs qui pensent plus à leur propre image qu’au lieu qu’ils sont en train de visiter. "Auschwitz est une usine de mort, on n’y fait pas n’importe quoi" rappelle dans Le Monde un spécialiste des rapports entre histoire et mémoire, qui dénonce le "narcissisme et l’égocentrisme obscène" causé par les réseaux sociaux.

Les selfies pour faire perpétuer la mémoire

Mais à l’heure où le partage de photos sur Internet est devenu la norme, le lieu ne veut pas interdire les selfies: "Prendre des photos est important, tout comme partager la mémoire", précise le mémorial d’Auschwitz. 

Et Auschwitz n’est pas le seul lieu de mémoire concerné par cette dérive. Le mémorial de la Shoah à Berlin avait déjà dénoncé ces comportement. En France, il suffit de quelques clics sur Instagram pour trouver des selfies ou des mises en scène assez déplacés au centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane. 

Charles Magnien avec Julien Vattaire