RMC

Un enfant dans un état grave après l'ouverture d'une bouche à incendie à Saint-Denis

Un enfant de 6 ans était dans un état grave jeudi soir après avoir été projeté en l'air par le geyser provoqué par l'ouverture d'une bouche à incendie à Saint-Denis.

Il est 19 heures près d’un square de Saint-Denis. Une bouche d’incendie vient d’être ouverte par les habitants pour se rafraîchir. Quand un enfant de 6 ans s’en approche. L’eau à haute pression le projette à plusieurs mètres de hauteur. Selon les pompiers, il est retombé au sol très violemment. Et quand les secours sont arrivés sur place quelques minutes plus tard, l’enfant était en arrêt cardio-respiratoire. Il a été conduit en urgence à l’hôpital Necker de Paris.

On ne sait pas encore comment cet enfant a pu se retrouver face au jet d'eau. Les pompiers précisent que L’eau sort verticalement d’une bouche à un débit de 750 litres par minute.

"Nous n'avons de cesse de dire que c'est extrêmement dangereux"

Pour le maire de Saint-Denis, Laurent Russier, ces ouvertures sauvages sont un fléau: "Depuis 3-4 ans, on a une augmentation des ouvertures bouches à incendie, parfois pour jouer, d'autre fois pendant des périodes où il fait très chaud. Nous n'avons de cesse de dire que c'est extrêmement dangereux".

 25 ont déjà été signalées dans sa ville depuis le début du mois de juin. Lors d'un épisode de canicule en 2017, un millier d'ouvertures de bouches à incendie avaient été recensées à Paris et dans les trois départements limitrophes de Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine et Val-de-Marne.

Selon les pompiers, cette pratique est à l'origine de risques électriques en cas d'inondations de caves proches des bouches et s'avère d'autant plus dangereuse lors d'incendies car elle prive les pompiers d'eau.

Alfred Aurenche avec Paulina Benavente