RMC

Un robot-médecin pour des opérations toujours plus précises

-

- - RMC

Chaque matin, Anthony Morel nous présente des tendances et astuces tech.

Si vous avez une opération prévue dans les mois qui viennent, appelez-moi. J’ai pu tester un robot chirurgien qui révolutionne le monde médical depuis quelques années : “Da Vinci”. Un système de bras robotiques, une sorte de pieuvre, utilisé dans plein de spécialités, notamment en chirurgie digestive ou en urologie et qui permet d’opérer avec un niveau de précision redoutable.

En gros le chirurgien est assis derrière une console, à quelques mètres du patient, il voit par une caméra et il va manier les bras du robot, grâce à des manettes, un peu comme dans un jeu vidéo. Au bout de chaque bras, des micro pinces, un peu comme des mains humaines, mais en miniature, qui vont permettre de réaliser des gestes ultra précis. Et c’est tout l’intérêt. Cela permet de moins traumatiser le patient lors des opérations, de faire de toutes petites incisions, et du coup on se remet plus facilement. En fonction des opérations, le temps d’hospitalisation peut être divisé par trois ou quatre. On appelle ça la chirurgie mini-invasive.

Ca permet aussi de limiter les risques d’infection, car les incisions sont plus petites et donc des cicatrices plus petites aussi. En France, on en compte 180. La moitié des opérations de la prostate passent désormais par ces robots, aux Etats-Unis, c’est plus de 90%... L’étape d’après, ce serait carrément de rendre ces robots autonomes. Mais est-ce que vous seriez prêt à vous faire opérer par une machine sans intervention humaine?

Toucher des textures mais virtuellement

Un peu plus loin dans les allées du salon, vous avez aussi découvert des objets volants assez étonnants?

“Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie”. C’est l’auteur de Science Fiction Arthur C Clarke qui le disait. Et il avait raison. J’ai vu deux technologies assez folles. D’abord une montre qui vole. Elle est dans une boîte et elle lévite, il n’y a pas de fil, on peut s’approcher à quelques centimètres, elle flotte en l’air comme par magie. C’est une startup qui s’appelle “Levita” qui a été créée par des magiciens. Ils n’ont pas voulu m’expliquer comment ça fonctionnait. À quoi ça sert? À mettre en avant des produits en magasin, une montre, une paire de chaussures, une bouteille de champagne, et effectivement ça attire l’œil.

>> A LIRE AUSSI - Vestes airbags, pneus increvables: quelles innovations pour renforcer la sécurité en vélo?

Et puis une innovation qui permet de toucher virtuellement ce qui se trouve sur un écran. J’ai aussi testé un gobelet qui se remplit virtuellement. Le gobelet est vide, mais j’ai des vibrations, une sensation comme s’il se remplissait d’eau, de sable ou de billes. C’est ce qu’on appelle les technologies haptiques, qui permettent de stimuler le sens du toucher grâce à des micro vibrations qui vont donner l’illusion au cerveau qu’on est en train de toucher tel ou tel type de surface. L’idée serait par exemple, avant d’acheter un jean, de pouvoir en toucher virtuellement la texture quand vous allez sur internet.