RMC

J’en ai marre d’entendre ces gens qui disent que les radars sont des pompes à fric

Selon un rapport de la Cour des comptes, les radars ont rapporté plus de 920 millions d’euros en 2016, soit 131 millions de plus qu’en 2015. Dans le même temps, le nombre de morts sur la route a augmenté pour la troisième année consécutive, avec 3 500 tués. De quoi relancer les critiques des automobilistes sur l’utilité des radars, ce qui exaspère Stéphane, routier et auditeur de 100% Bachelot.

En 2016, les amendes au titre de la circulation et du stationnement ont permis de rapporter 1,817 milliard d'euros à l'Etat, révèle la Cour des comptes. Un record qui représente une augmentation de 11,5% par rapport aux recettes de 2015. Les radars sont ceux qui rapportent le plus, avec 920 millions d’euros, ce qui doit être "analysé (...) au regard de l'objectif gouvernemental de diminution de la vitesse sur les routes, première cause d'accidents mortels" selon la Cour. En effet, le nombre de personnes tuées sur la route, à dans le même temps augmenté, de quoi remettre en question l’utilité des radars pour réduire le nombre d'accidents. Pour Stéphane, routier et auditeur de 100% Bachelot, il est pourtant trop facile d’accuser les radars d’être de simples pompes à fric.

"Je suis sur la route tous les jours, et j’en ai marre d’entendre ces gens qui disent que les radars sont des pompes à fric. Ils disent qu'ils perdent un point parce qu’ils étaient à 91 kilomètres par heure au lieu de 90, alors qu'ils étaient à 99. On doit être le seul pays au monde à avoir un panneau de quatre mètres sur trois annonçant en gros: attention vous allez être flashé. Je fais 2 500 kilomètres par semaine et j’ai mes 12 points. Je dis simplement aux gens: 'vous voulez garder vos points et arrêter de payer?' et bien respectez la limitation de vitesse. C’est aussi simple que ça".

100% Bachelot avec A.B.