RMC

"J'ai demandé à ma fille de déverrouiller la tablette de ma femme et j'ai découvert qu'elle me trompait": près de 30% des gens prêts à espionner leur conjoint

-

- - Avira

Près de 30% des gens ne voient pas d'inconvénient à espionner le portable de leur conjoint. La principale raison? la peur d'une infidélité. C'est notamment ce qui est arrivé à Eddy, un auditeur de RMC.

Souriez, vous êtes espionnés. Et pas par les services secrets d’une puissance étrangère mais par votre conjoint. Selon une enquête de Kapersky, un logiciel de sécurité, 30% des personnes ne voient pas d’inconvénient à espionner le téléphone de leur conjoint. Et parmi les personnes qui estiment cet espionnage normal, 64% le feraient par crainte d’une infidélité. 60% assurent être prêts à le faire si la sécurité de leur conjoint est en jeu tandis que la moitié le ferait redoutant que son ou sa partenaire soit impliqué dans une activité criminelle.

Heureusement, 60% des sondés assurent ne pas connaître de logiciel espion. Mais parfois, il n’y a pas besoin de logiciel espion pour regarder dans le portable ou la tablette de son conjoint. C’est ce qui est arrivé à Eddy, commercial dans le Nord-Pas-de-Calais, marié depuis 11 ans et qui cet été a eu des doutes, se posant des questions sur la fidélité de son épouse.

"Un jour après les vacances, elle a oublié sa tablette professionnelle synchronisée avec son téléphone. Impossible d’y accéder en raison du code à six chiffres et de la sécurité avec l’empreinte digitale. Mais ma fille aussi avait accès à la tablette. J’ai donc demandé à mon enfant de 8 ans de la déverrouiller avec son empreinte digitale et mauvaise surprise, j’ai découvert que mon épouse avait une relation extra-conjugale", raconte-t-il sur RMC.

Quelques astuces pour éviter de se faire espionner

Mais la triste histoire ne s’arrête pas là. Confrontée à sa tromperie, sa femme lui a reproché d'"empiéter sur sa vie privée" et a demandé le divorce. "J’étais bourré de principes mais son comportement anormal m’a fait franchir le pas. Maintenant je serai plus méfiant. Si je n’avais pas découvert ceci, je ne sais pas combien de temps ça aurait duré", ajoute Eddy.

Si vous ne voulez pas être espionnés pour diverses raisons, il y a quelques astuces. Regardez la liste des applications installées sur votre téléphone et si vous en voyez une louche, effacez-là. Tendez des pièges en partageant des informations fausses sur votre téléphone. La personne vous espionnant risque de vous en reparler et vous saurez ainsi qu’il vous espionne.

>> A LIRE AUSSI - Je serai le seul vacciné à table chez mes beaux-parents": la vaccination va-t-elle troubler les repas de Noël?

G.D.