RMC

Caricaturé en Hitler par des manifestants anti-vaccin, la colère de Jérôme Marty sur RMC: "Ceux qui jouent les résistants en temps de paix sont des pourritures"

DOCUMENT RMC - Le médecin des "Grandes Gueules", Jérôme Marty, a vivement réagi après avoir été caricaturé grimé en nazi lors des manifestations de ce week-end contre l'extension du pass sanitaire.

Samedi, 114.000 personnes ont manifesté à travers le pays afin de contester les dernières annonces d'Emmanuel Macron, dont l'imposition de la vaccination aux soignants ainsi que l'extension du pass sanitaire dans de nombreux lieux de vie dont les bars et restaurants.

>> A LIRE AUSSI - Comment la députée Martine Wonner est devenue en 18 mois l'égérie des anti-masques et anti-vaccin

Dans certains cortèges, des rapprochements entre le pass sanitaire et la Shoah ont profondément choqué une partie de l'opinion publique.

Le médecin des "GG" Jérôme Marty a été représenté grimé en nazi. Une représentation qui l'a "profondément choqué".

"Choqué que l'on puisse à ce point salir l'hymne de notre pays. Il se trouve que mon grand-père a été tué par les nazis, torturé.
Que j'ai mot pour mot, minute par minute la description de son agonie: on lui a cassé la colonne vertébrale, crevé les yeux, arraché les ongles parce qu'il dirigeait un réseau de résistance et qu'il n'a pas parlé.
Ces gens qui jouent les résistants en temps de paix, ces gens qui osent promettre aux médecins un nouveau Nuremberg sont des pourritures", a-t-il développé dans une vidéo diffusée ce lundi chez les GG.
"Ca va très loin. Certains politiques ont une vraie responsabilité ont ramené ce qui se passe aujourd'hui à cette période-là. Mais Macron = Hitler, il faut redescendre sur Terre, c'est la preuve qu'il y a un grand vide entre les deux oreilles", a estimé l'économiste Thomas Porcher.

>> A LIRE AUSSI - Incendie, coupure d'électricité, inondations volontaires... Qui se cache derrière ces actes de vandalisme contre des centres de vaccination?

P.B.