RMC

Désabusé par la campagne présidentielle, je cherche à quitter la France

A quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle, de nombreux électeurs sont encore indécis. Certains sont même complètement désabusés, à l'image d'Eric, auditeur des Grandes Gueules.

Éric est un électeur désabusé. Comme beaucoup de Français indécis, cet auditeur des Grandes Gueules ne sait pas pour qui il va voter. Pire, face à la réaction des Français et des hommes politiques dans cette campagne, il cherche à quitter la France. "Je trouve cette campagne très violente, je ne sais plus du tout où est notre avenir. Je suis en train chercher un commerce dans la restauration et aujourd’hui, je suis arrivé à un stade où je préfère regarder ce qu’il se passe à l’étranger. Je ne suis plus du tout satisfait de la France et je ne comprends pas vraiment ce que les gens veulent. J’ai l’impression qu’ils ne cherchent pas vraiment à travailler mais à tirer la couverture sur eux. Donc je regarde pour acheter en Suisse et quitter la France".

Pour cet auditeur qui avait voté François Fillon à la primaire de la droite, les affaires l’ont fait changer d’avis. Si aujourd’hui il souhaite quitter le pays, il sait que s’installer en Suisse ne sera pas une partie de plaisir. "A la primaire de la droite, j’avais voté pour Fillon parce que je pensais qu’il représentait l’avenir pour le pays et mes enfants. Quand il est arrivé à la télé, personne ne lui a mis le fusil sur la tempe pour déclarer que s’il était mis en examen, il s’en irait. Alors s’il ne tient pas cet engagement-là, rien ne me prouve qu’il tiendra les autres. J’habite en région Rhône-Alpes et la Suisse est un rêve que j’ai toujours eu. Quitte à investir, je préfère aller là-bas, même si je sais que la Suisse c’est très compliqué. Il y a des règles strictes mais aujourd’hui je suis désabusé".

Les Grandes Gueules avec A. B.