RMC

Fabien Di Filippo: "Quand un électeur prend un bulletin LR, il ne sait plus pourquoi il vote"

Après l'appel de plusieurs députés LR à un renouvellement, les jeunes militants du parti militent pour un changement de ligne directrice, et même pour un changement de "visages".

Des jeunes députés Les Républicains ont publié une tribune jeudi après-midi sur les réseaux sociaux. Ils s’engagent à offrir une "alternative crédible" pour l'avenir après la défaite du parti aux Européennes. La liste conduite par François-Xavier Bellamy a seulement obtenu 8,5% des voix lors du scrutin

Cette initiative veut aller au-delà des Etats Généraux promis à la rentrée par Laurent Wauquiez. 

"Dans la situation qui est la nôtre aujourd’hui, l’important c’est de faire preuve d’humilité. Le sens de cette démarche, contrairement à ce qui a été dit, c’est de construire une alternative avec tout le monde, il n’y peut pas y avoir juste alternative sénatoriale. On ne réclame pas de postes, mais avec notre vécu on a une proximité avec nos concitoyens. On a tous été élu dans des territoires qui sont difficiles et on, c’est ce vécu-là qu’on souhaite apporter", explique Fabien Di Filippo, député LR de Moselle. 

Création d'un "comité du renouvellement"?

En début de semaine, le bureau du parti s’était rassemblé après la gifle des Européennes. Certains ont estimé plus ou moins directement que Laurent Wauquiez, le président du parti, devait démissionner. 

Les signataires appellent à des "idées nouvelles", mais leur tribune n’était pas un programme.

"Le sujet aujourd’hui, c’est que quand un électeur prend un bulletin LR, il ne sait plus pourquoi il vote. Si on veut redevenir le parti du travail et du mérite qu’on a été, il faut que pendant une période suffisamment longue, on porte cette idée-là et qu’on la développe", explique-t-il. 

Ces députés appellent le président du parti, Laurent Wauquiez, à répondre à leur appel et à la création d'un "comité du renouvellement". "Il y a urgence", écrivent-ils.

Guillaume Descours