RMC

Francis Lalanne candidat aux européennes: "Nous sommes issus des 'gilets jaunes', mais nous ne les représentons pas"

Le chanteur Francis Lalanne a annoncé mardi prendre la tête d'une liste nommée "Alliance jaune" réunissant des "gilets jaunes", pour les élections européennes du 26 mai. Il était l'invité des GG ce mercredi sur RMC et RMC Story.

Francis Lalanne se lance dans la bataille des européennes. Le chanteur a confirmé sur RMC la validation de sa liste "Alliance jaune", réunissant des "gilets jaunes" en vue des élections le 26 mai prochain.

Cette liste, déposée mardi au ministère de l'Intérieur, est le fruit d'une alliance avec les représentants de la liste "Ralliement d'initiative citoyenne", dite "RIC", a précisé le chanteur lors d'une conférence de presse. Jérémy Clément, meneur du "RIC", sera numéro 3 de la liste, derrière Sophia Albert-Salmeron, avocate à Avignon ayant défendu plusieurs "gilets jaunes".

Pour Francis Lalanne, il s'agit de se faire entendre:

"J'avais lancé le projet d'une liste pour les européennes parce que je sentais qu'à un moment donné, on risquerait de s'adresser à quelqu'un qui ne nous écouterait pas, en l'occurrence le président de la République. Pour un citoyen, quand les politiques n'entendent plus sa voix, il faut investir le champ électoral. La rue est aussi un moyen de faire entendre sa voix mais je pense que pour vraiment proposer quelque chose, il convient de mettre la rue dans les urnes, c'est une façon d'obtenir ce que l'on veut".

"Nous défendons une ligne pacifique"

Le chanteur se défend de représenter tous les "gilets jaunes": "Nous ne sommes pas une liste qui a un programme, nous sommes une liste qui a des objectifs. Nous sommes issus des 'gilets jaunes', mais nous ne les représentons pas. Nous défendons une ligne pacifique, contre la violence, pour l'augmentation du pouvoir d'achat, la régularisation des sans-papiers. Nous défendons l'humanité. Nous sommes hostiles à tous ce qui est partisan".

Le lancement d'une liste "Ralliement d'initiative citoyenne", dite "RIC", avait été annoncé le 23 janvier par Ingrid Levavasseur, l'une des figures les plus médiatisées du mouvement des "gilets jaunes". Elle avait annoncé se "désolidariser" du "RIC" le 13 février et ne plus vouloir participer aux manifestations de "gilets jaunes" en raison des violences.

Jérémy Clément avait annoncé le 18 mars sa volonté de prendre la tête de cette liste, en attendant de trouver "quelqu'un de plus légitime". Les discussions entre Francis Lalanne et la liste "RIC" étaient ouvertes depuis plusieurs semaines.

Paulina Benavente