RMC

"Il y a quelque chose qui n'est pas très français chez lui": Jonathan Lambert réagit à la polémique Zemmour

Jonathan Lambert était l’invité des Grandes Gueules ce mercredi 26 septembre. Le comédien est revenu sur la polémique autour des prénoms, provoquée par Éric Zemmour.

Donner un prénom français pour bien s’intégrer. Comme un hasard du calendrier: cette idée polémique, avancée il y a quelques jours par Éric Zemmour ne pouvait pas mieux résumer la nouvelle pièce de Jonathan Lambert.

Le Prénom, raconte l’histoire d’un groupe d’amis qui se déchire autour du patronyme que l’un des couples a choisi pour son futur enfant. L’humoriste n’a donc pas pu échapper aux questions des Grandes Gueules sur le sujet.

Et bien qu’il n’ait pas vu les images, Jonathan Lambert n’a pas caché son opinion sur le sujet: "L’historique du prénom Éric, c’est scandinave donc il faudra aussi lui dire qu’il y a quelque chose qui n’est pas très français chez lui".

"Moi je fais partie de ceux qui disent, si on n’en parle pas, si on ne l’écoute pas, si on ne le regarde pas, il ne sera plus invité. Parce que la télé se nourrit de ça. Ça a toujours été ma vision des choses. Je pense que si on ne les regarde pas, plus personne ne les invitera. Des propos comme ça, je n’ai pas envie de les entendre".

Actuellement au théâtre Edouard VII, la pièce Le Prénom, mise en scène par Bernard Murat, reprend l’histoire du célèbre film du même nom, interprété au cinéma entre autre par Patrick Bruel, Guillaume de Tonquédec et Valérie Benguigui.

Les Grandes Gueules (avec C.P.)