RMC

Investiture En Marche! pour Valls? "Ils vont avoir besoin d’une partie de ceux qui sont là depuis 20 ou 30 ans"

Manuel Valls, qui n'avait pas soutenu le vainqueur de la primaire Benoît Hamon, préférant appeler à voter Emmanuel Macron, a également fait connaître son intention d'être candidat de la majorité présidentielle. Un ralliement que doit accepter Emmanuel Macron selon Stéphane auditeur des Grandes Gueules.

"Je veux m'inscrire dans ce mouvement: La République en marche" déclare Manuel Valls mardi, affirmant ainsi sa volonté de candidater pour le nouveau parti d’Emmanuel Macron. Un ralliement logique pour Stéphane, auditeur des Grandes Gueules, qui estime que Manuel Valls est sur la même ligne politique que le nouveau président de la République.

"Il a une certaine cohérence sur sa ligne politique. Ils sont tous les deux de sensibilité sociale-démocrate, et de toute façon, ça n’a plus de sens que Valls se maintienne au PS. La ligne du parti n’est plus du tout la même que celle de Valls. Je pense que le PS est effectivement mort et maintenant, il doit se refonder. La ligne qu’incarne Valls doit plutôt se rapprocher d’En Marche!, même si Macron a promis qu’il y aurait des nouveaux visages. La politique reste un métier." 

Pour Stéphane, ces personnalités politiques sont précieuses. Grâce à leur expérience du pouvoir, elles peuvent aider les nouveaux arrivant du parti d’Emmanuel Macron. "Ils vont avoir besoin d’une partie de ceux qui sont là depuis 20 ou 30 ans pour accompagner les nouveaux. Quand Hollande a été élu, on a reproché à Jean-Marc Ayrault de ne pas avoir d’expérience gouvernementale, qu’il n’avait jamais été ministre. Investir les gens de la société civile c’est très bien, mais il existe un travail parlementaire qu’ils ne connaissent pas et il faudra bien être aidé ou aiguillé".

Les Grandes Gueules avec A. B.