RMC

"J'ai rencontré énormément de personnes grâce aux jeux vidéos": comment Anaïs est sortie de la solitude grâce aux jeux en ligne

Selon une étude de l'association Astrée, les jeunes sont très touchés par le sentiment de solitude et l'isolement.

Le sentiment de solitude est assez rependu en France et notamment, de plus en plus, chez les jeunes. L’association Astrée, qui pilote de nombreuses actions dans le cadre de la journée de la Solitude, a mené une enquête auprès des jeunes de moins de 16 ans.

 Quatre collégiens sur dix soit 43%, ressentent, au moins parfois, de la solitude. 13,5 % des collégiens se sentent souvent ou toujours seuls.

Si la solitude ou le mal-être sont des sentiments qu’ont toujours ressentis les jeunes, cette génération hyper-connectée grâce notamment aux réseaux sociaux, est touché de plein fouet par la solitude. 

Selon Djelloul Belbachir, de l’association Astrée, c’est notamment parce qu’ils sont dans un âge où on est très sensible au regard des autres. "Il a une forme de peur de l’autre et les réseaux sociaux, même s’ils ne sont pas à l’origine de cette solitude, l’amplifie et l’aggrave", affirme-t-il.

"C’est un âge un peu cruel où il peut y avoir des moqueries. Ça l’a toujours été, mais c’est peut-être amplifié par les nouveaux moyens de communication", ajoute Djelloul Belbachir. 

Jouer aux jeux-vidéos, un lien social ?

Et si ce sentiment de solitude s’accentue chez les jeunes, c’est parce qu’ils passent de plus en plus de temps à jouer en ligne, estiment certains chroniqueurs des Grandes Gueules. Pourtant pour Anaïs, 30 ans, le jeu vidéo peut être, lui aussi, être vecteur de lien social. 

"Je n’étais pas quelqu’un qui avait beaucoup d’amis et j’ai rencontré énormément de personne grâce aux jeux-vidéos, que ce soit en ligne ou en vrai. Donc j’ai rencontré des gens avec qui j’avais une passion commune et maintenant, c’est devenu des très très grands amis. C’est très convivial. Je trouve ça très bien notamment pour les personnes qui sont un peu timides à la base. Donc la technologie a tout de même apporté quelque chose de positif à certaines personnes", explique-t-elle. 

Elle affirme également que discuter avec des personnes qu’elle ne connaissait pas lui a permis de gagner de la confiance en soi. 

Guillaume Descours