RMC

Michel Biero, patron de Lidl France: "On recrute 3.000 salariés par an, mais aujourd'hui c'est plus compliqué de trouver"

Comme dans la restauration, la grande distribution connaît des difficultés pour recruter. Sur RMC, le patron de Lidl France évoque des complications différentes selon les régions.

Après la pluie, le beau temps. Sauf pour les employeurs de certains secteurs économiques. Alors que les restaurateurs, fermés de nombreux mois, peinent à embaucher maintenant qu'ils sont rouverts, le problème toucherait aussi la grande distribution.

"On recrute 3.000 personnes par an mais en ce moment, c'est difficile", assure ce mercredi sur RMC Michel Biero, le patron de Lidl France. "Comme dans tous les secteurs, le chômage a baissé, ils sont de moins en moins à chercher", ajoute-t-il, alors que le taux de chômage s'établissait à 8,1% de la population active au troisième trimestre selon l'Insee. "On en trouve encore mais ça reste compliqué, dans certaines régions plus que d'autres", ajoute Michel Biero.

L'appel au gouvernement pour vendre des autotests

Est-ce cette pénurie qui empêche de commercialiser les auto-tests Covid-19 alors que la crise touche de plein fouet la France? Non, assure Michel Biero qui évoque des semaines historiques pour les ventes de Lidl:

"Si le gouvernement autorise la vente d'autotests en grande surface, je serai le premier à en commander. Je ne vais pas en commander tant que le gouvernement ne m'y autorise pas. Le pic Omicron devrait arriver le 15 janvier, tout le monde va vouloir se tester et vendre des autotests en grande surface, ça me paraît bien", appelle-t-il.

Pour l'instant, ces autotests ne sont en vente que dans les pharmacies qui peinent parfois à satisfaire pleinement la demande.

>> A LIRE AUSSI - "Si on se réveille pour chercher du boulot, on trouve": les Français de plus en plus durs à l'égard des chômeurs

La rédaction de RMC