RMC

GM&S: "Si les 157 licenciés ne partent pas avec plus de respect, ça ne finira jamais"

Le tribunal de commerce de Poitiers, a annoncé lundi qu'il statuera sur l'offre de reprise de GM&S par l'emboutisseur GMD le 4 septembre prochain.

C'est la troisième fois que le tribunal repousse sa décision sur la reprise de GM&S, en liquidation depuis le 30 juin. Le tribunal se prononcera le 4 septembre prochain.

Dans son jugement, le tribunal "décide de rouvrir les débats dans son audience (...) du 4 septembre 2017 à 10H00 aux fins de statuer sur l'offre de reprise partielle de la société GM&S Industry France par la société GMD après avoir recueilli notamment l'avis des institutions représentatives du personnel". Parallèlement, le tribunal de commerce prolonge l'activité de l'usine de La Souterraine (Creuse) jusqu'au 18 septembre à minuit.

"On ne lâchera jamais de toute façon"

A l'issue de l'audience, l'avocat de salariés, Me Jean-Louis Borie, a expliqué que "le tribunal n'a fait que constater qu'il disposait maintenant d'une offre de reprise ferme, valide jusqu'au 20 septembre".

Pour Yann Augras, délégué CGT GM&S, c'est loin d'être la fin de la procédure. "On ne lâchera jamais de toute façon. Il y a une bataille depuis sept mois, et il y aura une bataille demain. Si les 157 licenciés ne partent pas avec plus de respect, ça ne finira jamais. Les gars continueront à se battre, on va continuer à mener le combat".

Adeline Percept (avec A.M.)