RMC

Brésil: l'ancien président Lula élu face à Jair Bolsonaro à l'issue d'un scrutin très serré

Lula et sa femme, le 30 octobre 2022 après la victoire du candidat de gauche à l'élection présidentielle brésilienne

Lula et sa femme, le 30 octobre 2022 après la victoire du candidat de gauche à l'élection présidentielle brésilienne - CARL DE SOUZA / AFP

Le Brésil a un nouveau président. 156 millions d'électeurs brésiliens était appelés dimanche à voter pour le second tour de l'élection présidentielle entre l’ex-président de gauche Lula et le chef d’Etat sortant d’extrême droite Jair Bolsonaro. C'est finalement Lula qui a été élu président. Les résultats sont très serrés.

L'ex-président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010) a été élu dimanche à la tête du Brésil en battant de justesse le président d'extrême droite sortant, Jair Bolsonaro, à 50,83% contre 49,17%, selon les résultats officiels quasi-définitifs.

L'ex-sidérurgiste de 77 ans, qui avait connu la prison pour corruption (2018-2019) avant de voir ses condamnations annulées par la justice, effectue un spectaculaire retour au sommet de l'Etat au terme d'une campagne délétère qui a divisé le pays.

"Le Brésil a besoin de paix et d'unité", a déclaré Lula, dimanche au soir de son élection à la présidence, ajoutant que son pays était "de retour" sur la scène internationale et ne voulait plus être un "paria".

"Le Brésil est prêt à reprendre son leadership dans la lutte contre la crise climatique (...) Le Brésil et la planète ont besoin d'une Amazonie en vie", a ajouté l'icône de la gauche dans son discours de victoire.

Félicitations d'Emmanuel Macron

Le président défait d'extrême droite Jair Bolsonaro s'était attiré les critiques de la communauté internationale pour la déforestation record de la plus grande forêt tropicale du monde sous son mandat.

"Aujourd'hui, nous disons au monde que le Brésil est de retour, il est trop grand pour être relégué à ce triste rôle de paria dans le monde", a-t-il ajouté tandis que le plus grand pays d'Amérique latine s'est isolé sur le plan diplomatique lors du mandat de Jair Bolsonaro.

Le président français, Emmanuel Macron, a félicité dimanche soir Lula, dont l'élection "ouvre une nouvelle page de l'histoire du Brésil".

"Ensemble, nous allons unir nos forces pour relever les nombreux défis communs et renouer le lien d'amitié entre nos deux pays", a écrit le chef de l'Etat dans un message sur Twitter, quelques minutes après l'annonce des résultats de la présidentielle brésilienne.

La rédaction avec AFP