RMC

Russie: Mikhail Popkov, le pire tueur en série de l’histoire, veut aller faire la guerre en Ukraine

Condamné à la perpétuité pour avoir tué 83 femmes, le Russe Mikhail Popkov a l’intention d’être recruté pour aller combattre en Ukraine.

Mikhail Popkov, le pire tueur en série de l’histoire en Russie, postule pour être enrôlé dans la milice Wagner et partir faire la guerre en Ukraine. Et la télévision d'État russe a diffusé une interview hallucinante ce lundi. On y voit ce criminel, qui a avoué le meurtre de 83 femmes, répondre aux questions d’une jeune journaliste depuis une cage dans sa prison. Il explique qu’il a appris que les mercenaires de Wagner recrutaient des combattants en prison. "Ce serait mon rêve, dit-il. Je pense que même après dix ans de prison, je pourrais facilement réapprendre à me battre." Il dit que sa demande est actuellement étudiée. Et que si cela doit attendre le mois de février, cela ne le dérange pas parce qu’il craint le froid.

Impossible à ce stade de savoir si ce tueur en série va effectivement être libéré pour aller faire la guerre, mais rien que le fait que la télé russe lui ait donné la parole, c’est déjà stupéfiant. Il purge une peine de perpétuité après avoir été condamné pour 78 meurtres, mais il en a reconnu quelques autres depuis. Le total est donc de 83 assassinats.

Il abordait ses victimes avec la voiture de police

C’est un homme qui a aujourd’hui 58 ans. Il est né à Norilsk, dans le grand Nord, sa mère était alcoolique et violente. Il est ensuite devenu policier à Irkoutsk, en Sibérie. Et c’est là qu’a commencé son parcours criminel. Il voulait "punir" les femmes de mauvaise vie. Il s’attaquait à des prostituées mais aussi à des femmes qui avaient juste le malheur de sortir seules le soir. Il les abordait avec la voiture de police, leur proposait de monter pour les raccompagner et en fait, il partait dans un endroit isolé.

Ce qu’il faisait le plus souvent, c’est tuer ces jeunes femmes, les mutiler, puis les violer une fois mortes… Cela a duré une vingtaine d'années. L'enquête a finalement démontré que le véhicule du tueur appartenait à la police. 3.500 policiers ont subi un test ADN et c’est comme cela qu’il a été arrêté.

Mikhaïl Popkov a donc aujourd’hui l’espoir d'être libéré pour rejoindre les mercenaires de Wagner. Ils seraient environ 40.000 à être sortis de prison ces derniers mois pour se battre en première ligne. Mais aucun n’a le pedigree de ce monstre.

Nicolas Poincaré