RMC

"Si Biden est élu, j’ai peur qu’il nous prenne nos armes": aux Etats-Unis, la vente d'armes à feu au centre des débats de la présidentielle

Nous sommes ce mercredi en Caroline du Sud dans la petite ville de Greenville. Une cité paisible dans une Amérique rurale où certains habitants s’équipent en arme à feu pour la première fois.

Aux Etats-Unis, s’il est un débat clivant, c’est celui des armes à feu. Selon les statistiques officielles, il y a davantage en circulation dans le pays que d’habitants. Soit environ 400 millions d’armes à feu en circulation pour 330 millions d’habitants.

Depuis le début de l’année, le nombre de ventes d’armes a atteint un record avec une augmentation du nombre de demandes d’obtention en hausse de près de 60% par rapport à 2019. 

En fauteuil roulant depuis une fracture de la cheville, Tom prend en main un fusil. Il vise les néons de cette grande boutique le long d’une voie rapide. De centaines de modèles sont exposés ici. Des carabines pour la chasse, mais aussi des fusils d’assaut, des pistolets… Tom est lui à la recherche d’une nouvelle arme pour compléter sa collection.

“J’ai 6 fusils et j’ai 1-2… 5 pistolets”, compte-t-il. “Mes armes sont à la maison. C’est pour ma propre défense. On est tous un peu nerveux et on veut se protéger. J’habite à la campagne, notre maison est un peu isolée, c’est pour ma tranquillité d’esprit”, affirme-t-il. 

Poussé par le climat ambiant, cet Américain blanc a acheté son dernier gros calibre il y a quelques mois. “Avec l’élection, les émeutes que l’on a connues et les manifestations pour les droits des noirs, il y a pas mal d’agitation donc on est tous un peu tendus. Moi, je ne peux pas courir. Je sais que je n’aurais pas la force physique pour me battre. Donc, c’est simplement une mesure de sécurité. Je ne sais pas si j’aurai un jour des problèmes, mais comme ça ne suis pas inquiet”, assure-t-il. 

417 fusillades en 2019

Cette inquiétude ronge aussi Butch en train d’admirer des revolvers. Lui qui a déjà une dizaine d’armes à la maison. “Ici, on a le droit de posséder des armes. C’est dans la constitution. Donc moi, j’en ai”, explique-t-il. 

Au chômage, ce pro-Trump à l’accent très prononcé ne veut pas entendre parler de Joe Biden. Le candidat démocrate souhaite notamment interdire les fusils d’assaut et limiter le nombre d’achats d’armes par personne.

"Si Joe Biden est élu à la présidence, j’ai bien peur qu’il nous prenne nos armes. Donald Trump a dit qu’il ne voulait pas changer la législation. Si on retire les armes des gentils, comment on pourra se défendre contre les méchants. Les criminels arriveront toujours à se procurer des armes. Donc j’espère vraiment que les démocrates ne seront pas élu comme ça, on pourra garder nos armes”, indique-t-il. 

Est-ce la crainte d’un durcissement de la législation sur les armes ou l’incertitude autour des élections? En Caroline du Sud, comme à travers le pays, les Américains s’équipent massivement. “Cet été, nos ventes ont bondi de 25%”, admet-il.

Derrick Caley, l’un des gérants de l’armurerie a vu apparaître de nouveaux profils d’acheteurs. “Avec le coronavirus et les émeutes, on a vu arriver des personnes qui avaient besoin de se défendre. Des personnes âgées qui viennent acheter une arme ou des gens qui habitent seuls. On a clairement vu plus de gens qui s’achetaient leur première arme”, précise ce gérant.

De quoi inquiéter les associations de victimes d’armes à feu. L’an dernier déjà, 417 fusillades ont été comptabilisées un record depuis 2014.

TRUMP-BIDEN, DUEL POUR LA MAISON BLANCHE

Episode 1 - A Miami, les banques alimentaires prises d'assaut à cause de la crise du coronavirus

Episode 2 - Présidentielle américaine: face à la crise, le réveil du vote latino?

Episode 3 - Avec ces Américains qui tentent de se soigner sans couverture santé

Episode 4 - Comment une communauté de retraités de Floride voit l'affrontement entre Donald Trump et Joe Biden

Episode 5 - Aux Etats-Unis, le vote par correspondance au centre des débats

Episode 6 - La Géorgie, état rural et soutien indéfectible de Donald Trump

Episode 7 - En Caroline du Nord, Glencie Rhedrick, militante pour l'égalité raciale veut faire barrage à Donald Trump

Episode 8 - "Si Biden est élu, j’ai peur qu’il nous prenne nos armes": aux Etats-Unis, la vente d'armes à feu un sujet au centre des débats de la présidentielle

Nicolas Ropert et Caroline Philippe avec Guillaume Descours