RMC
Exclusivité

Jean-Luc Lahaye de retour en concert: la colère de deux jeunes femmes qui l'accusent de viols

Deux victimes présumées de Jean-Luc Lahaye sortent du silence au micro de RMC, alors que le chanteur a annoncé dimanche qu'il allait remonter sur scène à l'occasion d'un show pour son anniversaire en décembre prochain. Les deux femmes l'accusent de viols alors qu'elles étaient mineurs.

Deux accusatrices de Jean-Luc Lahaye sortent du silence pour la toute première fois. Les deux jeunes femmes ont porté plainte l’an dernier contre la star des années 80. Elles l’accusent de les avoir violées à plusieurs reprises alors qu’elles étaient mineures. Jean-Luc Lahaye est mis en examen dans cette affaire pour "viol, viol sur mineur de plus de 15 ans, agression sexuelle de mineurs de plus de 15 ans, corruption de mineur de plus de 15 ans et abus de faiblesse d'un mineur". Il a même été incarcéré en détention provisoire pendant six mois, de novembre 2021 à mai 2022.

En janvier 2022, la fille de Jean-Luc Lahaye a été mise en examen pour "subornation de témoin". Elle est soupçonnée d’avoir fait pression sur les plaignantes pour qu’elles se taisent. En 2015, Jean-Luc Lahaye avait écopé d’un an de prison avec sursis devant le tribunal correctionnel de Paris pour "corruption de mineur". Il est depuis inscrit au Fijaisv, le fichier qui regroupe notamment les délinquants sexuels.

Aujourd’hui, le chanteur envisage de remonter sur scène. Des places sont en vente pour son concert programmé en fin d’année à Paris, à l’occasion de ses 70 ans. De quoi révolter les plaignantes.

Roxane n’avait que 16 ans lors des premiers viols qu’elle dénonce. Ultra fan de Jean-Luc Lahaye à l’époque, elle assure qu’elle était alors totalement sous son emprise. Aujourd’hui, elle se dit outrée d’apprendre que le chanteur mis en examen envisage de remonter sur scène.

“Pour moi, ça s’est passé dans les loges en grande partie, dans les coulisses des concerts. Donc, forcément, je suis heurtée que la programmation de ces nouvelles dates soit autant banalisée. C’est justement son métier d’artiste et sa notoriété qui lui permettent d’agir avec plus de facilité, il a un réel pouvoir de par sa popularité et ça, c’est le danger. Et j’ai peur pour d’autres jeunes filles tout simplement”, confie-t-elle.

Pas d'interdiction de fréquenter des mineurs

Émeline, elle aussi, accuse Jean-Luc Lahaye de viols. Elle avait alors 16 ans. “Je suis vraiment écœurée, confie-t-elle à RMC. Parce que c’est très choquant pour nous, ses victimes, de le voir retrouver sa vie d’avant et faire comme si rien du tout ne s’était passé. Il a même fait une vidéo sur les réseaux sociaux pour annoncer ce concert à Paris, en annonçant son grand retour… Comme si de rien n’était, il remonte sur scène. Et pour moi, c’est vraiment aberrant."

"Mon histoire a commencé quand je l’ai rencontré dans un concert, raconte Emeline. Et je me dis que s'il remonte sur scène, il va pouvoir sûrement rencontrer d’autres très jeunes fans et j’ai peur que mon histoire se reproduise avec une autre jeune fille. C’est cela qui me fait le plus peur. J’ai l’impression que ses concerts, c’est un peu son terrain de chasse. C’est là où il repère les fans. Moi il m’avait repérée depuis longtemps et c’est comme cela qu’après, il est entré en contact avec moi."

Emeline ne comprend pas pourquoi l’artiste n’a aucune interdiction de fréquenter des mineurs. "Il a déjà été condamné plusieurs fois. Une fois pour atteinte sexuelle sur mineur, une fois pour corruption de mineur… Et je ne comprends pas que la justice ne lui ait pas interdit d’entrer en contact avec des mineurs. Il a toujours le droit aujourd’hui et, vraiment, je trouve cela extrêmement choquant."

Les deux jeunes femmes espèrent être entendues et que la juge d’instruction modifiera le contrôle judiciaire de Jean-Luc Lahaye, en attendant un éventuel procès. Le chanteur, lui, clame toujours son innocence dans cette affaire.

Guillaume Biet avec Guillaume Descours