RMC

Eric Dupond-Moretti bientôt renvoyé devant la Cour de justice de la République?

Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti est mis en examen et convoqué par les magistrats ce lundi, alors qu'il est soupçonné de "prise illégale d'intérêt". Il pourrait devenir le premier ministre de la Justice de l'histoire de la Ve République renvoyé devant la Cour de justice de la République.

La décision ne fait guère de doute. Éric Dupond-Moretti devrait être renvoyé devant la Cour de justice de la République pour “prise illégale d’intérêts”. Eric Dupond-Moretti s’y attend, comme il l’a dit lui-même mardi dernier à la Chancellerie.

“J’ai la quasi assurance d’être renvoyé devant la formation de jugement. J’y défendrai mes droits comme tout justiciable”, a-t-il appuyé.

Déjà mis en examen, le ministre de la Justice est soupçonné d’avoir usé de sa fonction pour régler des comptes avec des magistrats avec lesquels il était en conflit lorsqu’il était avocat.

Pas de conflit d'intérêt selon le ministre

Des enquêtes administratives lancées contre un ancien juge de Monaco et contre des magistrats du parquet national financier. Finalement, ils n’ont pas été sanctionnés et aucune faute n’a été retenue.

Éric Dupond-Moretti, lui, se défend de tout conflit d’intérêt. Son probable renvoi devant la Cour de justice de la République serait une première sous la Ve République.

Guillaume Biet avec Guillaume Descours