RMC

Explosion à Manchester: Nadine Morano fait la leçon à Emmanuel Macron

-

- - AFP

Tôt mardi matin, Nadine Morano s’est étonnée sur Twitter du temps de réaction de l’Elysée après l'explosion à Manchester. Une prise de position vivement critiquée sur le réseau social.

Nadine Morano est une lève-tôt. Mardi au petit matin, la députée européenne était déjà sur Twitter. Et une de ses réactions a suscité de nombreux commentaires indignés. "5h24 attentat terroriste à Manchester pas encore de réaction du président Macron", écrit-elle sur le réseau social.

Cette sortie a déclenché plusieurs milliers réponses sur Twiiter, certains dénonçant "un manque de respect" ou une attitude indigne". D'autres l'accusent de tenter une récupération politique de l’attentat qui a frappé Manchester lundi soir, faisant 22 victimes parmi les spectateurs d’un concert de la chanteuse Ariana Grande.

"Qui réagit? Des twittos qui ne représentent qu’eux-mêmes et qui manipulent l’injure", répond d’abord Nadine Morano, auprès de RMC.fr. Elle souligne d’ailleurs qu’elle avait commencé par condamner l’attentat dans un premier tweet.

"C’est étonnant que notre pays ne réagisse pas plus vite"

Mais pourquoi avoir si tôt ramené le débat sur la communication d’Emmanuel Macron, dont la réaction est tombée à 8h30? "Je m’interroge sur l’heure à laquelle est intervenue la communication officielle. La coutume veut que le chef de l’Etat réagisse dans l’immédiateté. C’était le cas pour les attentats de Londres, en Côte d’Ivoire, en Egypte… Là il laisse parler son ministre de l’Intérieur. C’est étonnant que notre pays ne réagisse pas plus vite. La politique ne s’arrête pas à 18h. C’est 24h sur 24, 7jours/7. Tout peut arriver, il n’y a pas de timing. On réagit parce que c’est le moment".

A.M.