RMC

Un magicien soupçonné d'au moins 26 viols et agressions sexuelles sur des enfants en 15 ans

INFORMATION RMC - Un homme est en détention provisoire depuis 2017, soupçonné d'avoir agressé sexuellement 26 enfants de 3 à 15 ans au moment des faits, à Rennes, Niort ou encore Lisieux, mais aussi en Suisse.

Il aura fallu attendre 16 ans avant les aveux de cet homme qui permettent à beaucoup de familles de victimes de connaitre l'étendue du drame.

Fin 2017, l'accusé se rend dans un commissariat de Rennes, avoue, et dresse une liste de 26 enfants qu'il a agressés sexuellement ou violés. Des faits qui sont passés sous le radar des parents de victimes et des autorités de 2002 à 2017.

Face aux enquêteurs, il se montre coopératif. Il établit même une liste de victime, des enfants qu’il a agressé et violé de partout en France. En fait: il résume 16 ans d’acte pédophile sur des petites filles, et parfois de jeunes garçons sur des enfants parfois âgés de seulement 3 ans, jusqu’à des victimes âgées de 15 ans. Il reconnaît notamment des attouchements sur sa sœur mais aussi sur sa cousine.

Casier judiciaire

Magicien, le suspect travaille dans l'animation lors de mariages ou d'anniversaires: l'homme voyage beaucoup à Rennes, Niort ou encore Lisieux, mais aussi en Suisse.

Mais les 26 enfants agressés, il les rencontre avant tout dans son cercle amical et familial proche. Ce sont les enfants de ses amis. Gentil et serviable pour les uns, un véritable confident pour d'autres, il est insoupçonnable et personne ne se doute qu'il impose le secret à ses victimes sur les abus qu'elles subissent.

Souvent en déplacement chez ses amis, c’est pendant ces week-ends qu’il lui arrivait de toucher leurs enfants, de dormir avec eux, de prendre des douches avec eux. Il a également un casier judiciaire : une condamnation de 10 mois avec sursis et mise à l’épreuve en 2011 pour atteinte sexuel sur mineur de 15 ans.

"Caméléon"

Ses amis lui font tellement confiance, qu'il servait de nounous à certains de ses proches. Il allait également chercher les enfants à l'école. Aujourd’hui, ses anciens amis, les parents des jeunes victimes, le disent: "il s’agissait d’un véritable caméléon".

Âgé de 35 ans, il est en détention provisoire depuis 3 ans et demi. Il attend son procès d'assises qui devrait se dérouler au début de l'année 2022. Il encourt 20 ans de réclusion criminelle.

>> A LIRE AUSSI - Influenceurs approchés pour critiquer Pfizer: "Minable" et "dangereux", dénonce Olivier Véran

Maxime Levy (avec Guillaume Dussourt)