RMC

Emmanuel Macron ne se rendra pas au rassemblement contre l’antisémitisme

Quatorze partis politiques, dont La République en marche, Les Républicains, le PS, le MoDem, EELV et le PCF ont lancé jeudi un appel contre l'antisémitisme et invité à se réunir partout en France, notamment place de la République à Paris mardi à 19h.

Il n'ira pas. Malgré les appels de plusieurs chefs de partis politiques et notamment d'Olivier Faure, premier secrétaire du PS pour "incarner la République" au rassemblement contre l'antisémitisme organisé mardi par quatorze partis politiques, Emmanuel Macron ne s'y rendra pas, selon une information LCI dont le service politique de RMC a eu confirmation. 

Selon nos informations, le chef de l'Etat évoquera cependant le climat actuel lors de son discours lors du dîner du CRIF, mercredi.

Quelques heures après les insultes à caractère antisémites visant Alain Finkielkraut en marge d'un rassemblement des "gilets jaunes" à Paris, Emmanuel Macron avait contacté le philosophe par téléphone, avant de faire un tweet où il dénonce "Les injures antisémites (qui) sont la négation absolue de ce que nous sommes et de ce qui fait de nous une grande nation. Nous ne les tolérerons pas".

Le Premier ministre Edouard Philippe a finalement répondu présent au rassemblement contre l'antisémitisme. Au moins 18 membres du gouvernement seront également présents, selon un décompte gouvernemental provisoire transmis à l'AFP, lundi soir.

Quatorze partis politiques, dont La République en marche, Les Républicains, le PS, le MoDem, EELV et le PCF ont lancé jeudi un appel contre l'antisémitisme et invité à se réunir partout en France, notamment place de la République à Paris mardi à 19h.

Jeremy Trottin avec Xavier Allain