RMC

"Il se prenait pour Jean Dujardin dans OSS 117": une auditrice réagit à "l'arrogance” de Macron

L’attitude d’Emmanuel Macron envers Marine Le Pen lors du débat de l’entre deux tours a été qualifiée d’arrogante par certains observateurs, des cadres du RN, mais aussi par une auditrice de RMC. Ce qui pourrait même la faire changer d’avis lors du deuxième tour.

Qui d’Emmanuel Macron ou de Marine Le Pen a été le plus convaincant mercredi soir lors du débat de l’entre deux tours? Selon un sondage Elabe pour BFMTV, c’est le Président sortant qui a le mieux géré l’exercice: 59% des téléspectateurs interrogés ont été convaincus par le président sortant, contre 39% pour Marine Le Pen. Mais Emmanuel Macron a aussi été jugé par les sondés comme le plus arrogant des deux candidats.

>> En direct - Le débat de l'élection présidentielle 2022 et les réactions

"L’impression qu’on résumait les cinq dernières années"

Un avis partagé par Sarah, une auditrice de RMC: "J’étais partie pour voter blanc ou Macron. Mais le débat m'a presque donné envie de voter Le Pen. J'ai eu l'impression que Monsieur Macron se prenait pour Jean Dujardin dans OSS 117. La façon dont il la regardait était insupportable, avec condescendance, toujours un peu moqueur, le sourire en coin. Ça m'a donné l’impression qu’on résumait les cinq dernières années", a-t-elle lancé sur RMC jeudi matin. "Ça m'a écoeuré. Et pourtant, j’ai voté Macron au premier et deuxième tour en 2017", a continué l’auditrice.

Depuis mercredi soir, l’argument de l’arrogance d’Emmanuel Macron est repris en chœur par le camp RN. "Comme beaucoup de Français, j'ai été très surpris par l'attitude d'Emmanuel Macron, une attitude que j'ai trouvée arrogante et méprisante, avachi au fond de son fauteuil. Ca symbolise assez bien la manière qu'il a eu de considérer le débat et la démocratie pendant cinq ans", a notamment déclaré jeudi matin sur RMC-BFMTV Jordan Bardella, le président par intérim du Rassemblement national.

LL