RMC

Législatives: faible majorité pour Ensemble devant la Nupes, percée historique du RN

La Première ministre Elisabeth Borne le 14 juin 2022 à Paris

La Première ministre Elisabeth Borne le 14 juin 2022 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Selon notre comptage Elabe pour RMC-BFMTV-L'Express-SFR qui reste à affiner, le groupe "Ensemble" d'Emmanuel Macron obtient une majorité de 247 sièges au second tour des législatives, loin des 289 sièges d'une majorité absolue. La Nupes est la 2e formation à l'Assemblée avec 147 députés. Troisième, le RN obtient un résultat historique et enverrait 90 élus à l'Assemblée.

Les Français ont élu ce dimanche leurs représentants à l'Assemblée nationale pour les cinq années à venir. Les électeurs ont choisi d'envoyer une majorité de députés de la formation "Ensemble" du président de la République Emmanuel Macron. Cette coalition centriste formée pour les législatives obtiendrait selon notre estimation Elabe 247 députés. "Ensemble" n'atteindrait en revanche pas, selon cette première projection, la majorité absolue à l'Assemblée qui nécessite 289 élus. LREM avait obtenu, en 2017, 309 sièges.

La Nupes, l'union de la gauche menée par Jean-Luc Mélenchon, devrait terminer en 2e position de ce scrutin et devrait finalement obtenir entre 147 sièges. L'ex-candidat à la présidentielle rate son pari d'être "élu Premier ministre", la gauche revient tout de même en force à l'Assemblée, elle qui ne rassemblait depuis 2017 qu'une soixantaine de députés (30 PS, 17 LFI, 10 PC, 12 divers gauche...).

Le RN à un niveau historique

Percée historique pour le Rassemblement national de Marine Le Pen, qui elle-même a été réélue dans le Pas-de-Calais. Il a obtenu entre 75 et 95 sièges selon notre estimation Elabe. C'est mieux qu'en 2017: 8 députés jusqu'ici siégeaient au palais Bourbon.

Les Républicains seront la quatrième formation politique à envoyer le plus de députés selon notre projection, et pourraient avoir un rôle-clé pour les 5 années à venir. La droite républicaine a glané 68 sièges selon notre estimation. Un résultat largement inférieur à 2017 (112 députés) mais qui pourrait permettre des discussions avec la majorité présidentielle.

Une nouvelle fois, le grand vainqueur de cette élection reste l'abstention. Comme la semaine dernière, moins d'un électeur sur deux s'est rendu aux urnes avec une participation située aux alentours de 46%, une mobilisation plus conséquente que les 42.6% du second tour de 2017.

J.A.